La poesie politique sous le regne des abbassides (132-334 750-946)

par TAHAR HADJAR

Thèse de doctorat en Études arabo-islamiques

Sous la direction de Dominique Sourdel.

Soutenue en 1987

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these traite l'impact des evenements politiques sur la poesie arabe durant les deux premiers siecles du regne abbaside. Dans la premiere partie intitulee "poesie et pouvoir", l'accent est mis sur l'attitude des poetes vis a vis du califat abbaside et ses problemes interieurs et exterieurs a commencer par la polemique du legitimisme, autrement dit la lutte pour le pouvoir, d'abord entre les partis politiques de l'epoque, puis entre les membres de la famille au pouvoir. Les problemes des institutions et de l'administration en general comme le vizirat, la justice, l'armee etc. . . Sont egalement traites dans cette partie. Les relations exterieures de l'etat abbaside avec les emirats dissidents et les autres monarchies trouvent aussi des repercussions favorables sur la poesie politique de cette periode. Dans la seconde partie, la poesie de l'opposition doctrinale et populaire a une idee pertinente dans la critique du pouvoir abbaside et la participation active dans le debat general engendre par la polemique de l'autorite qui aboutit generalement, de part et d'autre, au recours a la force. Les revoltes et soulevements perpetuels de cette periode sont largement mis en relief par cette poesie. La troisieme partie est consacree aux caracteristiques generales de la poesie politique souvent enfouie dans les themes traditionnels comme le panegyrique, la satire etc. . . Les deux derniers chapitres sont consacres aux poetes de cour et la chronologie de tous les poetes cites dans la these avec leurs references.

  • Titre traduit

    Political poetry during abbasid reign (132-334 750-946)


  • Résumé

    The present thesis entertains the impact of political events upon the arab poetry during the first two centuries of the abbasid reign. The first part headed "poetry and power" examines the poets behaviour towards the abbasid califate and its internal and external problems through the struggle for power on the one hand among the political parties at that time and among the members of the ruling family on other hand. In addition many other problems related to the governemantal and the managerial institutions like the vizirate, the justice, the army. . . And so on are discussed in this part as well. The external relations of the abbasid state with dissenting emirats and the other monarchies have been influenced in some extent by this political poetry. In the second part, we can see that the doctrinal and popular opposition stresses on, first the ciritics of the abbasid power and second the conception of power on the islamic point of view. The different conflicts are also widely studied by this type of poetry. The third part is entierely devoted to the general characteristics of the political poetry wich are expressed through the traditional thems like panegyric, satire

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : THESE NON CORRIGEE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1089
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.