La création romanesque dans la littérature grecque à l'époque impériale

par Alain Billault

Thèse de doctorat en Études grecques

Sous la direction de Jacques Bompaire.

Soutenue en 1987

à Paris 4 .


  • Résumé

    Le roman grec donne du monde extérieur une représentation assez fidèle mise au service de la création littéraire. Il présente un temps complexe agencé à des fins d'efficacité dramatique et explique son agencement, montrant l'œuvre en construction. Ce temps est tumulte, et aussi ordre par la postulation d'un sens des évènements et la référence à la sphère de la culture. Les personnages sont à l'image du monde de l'époque impériale et appartiennent aussi au monde de la fiction où ils correspondent à certains types, hérités de la comédie nouvelle, ou originaux, et tiennent certains rôles. Elargissant le cadre du récit, ils sont aussi des agents de la création littéraire. Leur aventure consiste en de multiples péripéties que les romanciers n'ont pas inventées, mais qu'ils traitent avec originalité. Le roman postule que la relation entre cette quantité de faits et des individus a un intérêt humain pour le lecteur qui y trouve une expérience et une connaissance du monde à distance sans y perdre son identité ni sa liberté. La forme ouverte du roman permet entrées et sorties. En décrivant des œuvres, il s'ouvre au monde de l'art qu'il veut englober. Par la digression, dont la fixité équilibre le mouvement de l'aventure, il veut s'approprier le monde réel et s'ouvre à la collaboration nécessaire du lecteur à sa création. Le roman grec est un lieu de conciliation des contraires, une création originale marquée par le plus haut degré d'individualité et la plus grande présence du monde. Il est l'apparition d'une forme nouvelle dont la longévité, à travers les changements, est le signe d'une invention réussie, acte de tradition par l'innovation.

  • Titre traduit

    The novelistic creation in the greek literature at the time of the roman empire


  • Résumé

    The Greek novel represents rather exactly the outside world and does it as a means of literary creation. It contains a complex time, which is organized for the purpose of dramatic efficiency, and explains this organization, showing the work in progress. This time is tumult, and order too, because a meaning of the events is postulated and reference is made to the world of intellectual culture. The characters look like those of the real world at the time of the Roman Empire and they also belong to the world of fiction where they correspond with some types who come from the new comedy or are new ones, and play some parts. By broadening the sphere of the tale, they are also the agents of the literary creation. They are going through many adventures. The novelists did not invent them, but manage to give an original touch to them. The novel postulates that the relation between this number of facts and some individuals has a human interest for the reader who gets in it, while standing by, an experience and a knowledge of the world without losing neither his identity nor his freedom. The open form of the novel allows him to come in and go out. By describing works of art, the novel opens itself to the world of art and wants to include it. By using digressions which are fixed and balance the motion of the adventure, it wants to possess the real world and opens itself to the part the reader must take in its own making. The Greek novel harmonizes the opposites. It is an original creation which is characterized by the highest degree of individuality and the greatest presence of the world. It gave birth to a new form.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1991 par Presses Universitaires de France à Paris

La création romanesque : dans la littérature grecque à l'époque impériale


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1183

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1987-630
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 89-64
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 13466-<1 À 4>
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1991 par Presses Universitaires de France à Paris

Informations

  • Sous le titre : La création romanesque : dans la littérature grecque à l'époque impériale
  • Dans la collection : Écriture , 0222-1179
  • Détails : 1 vol. (323 p.)
  • ISBN : 2-13-043390-1
  • Annexes : Bibliogr. p. 309-318. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.