Apologétique et philosophie stoïcienne : essai sur la permanence de Sénèque chez les Pères latins de Tertullien à Lactance

par Arlette Vidal

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Pierre Aubenque.

Soutenue en 1986

à Paris 4 .


  • Résumé

    Cette thèse analyse le phénomène de la christianisation de Sénèque dans les écrits des Pères latins, Tertullien, Minucius Felix, Cyprien et Lactance. Elle met en lumière les recours que ces théologiens font aux concepts stoïco-sénèquiens et l'altération de la pensée de Sénèque arrachée à la cohérence d'un système philosophique pour être implantée dans une religion en voie d'élaboration intellectuelle. La méthode employée est dictée par l'usage que ces Pères font du philosophe. Tertullien et Lactance le citent : les citations sont les points de départ d'une étude comparative : Minucius Felix et Cyprien ne font pas référence à lui : des rapprochements littéraux et thématiques sont effectués. Sont mis en parallèle chez Tertullien et Sénèque la critique de la superstition, la pratique de la patience, l'eschatologie, la théologie. D'où l'interrogation sur la validité du Seneca saepe noster. L'humilité chrétienne méconnue par Tertullien est faussement attribuée à Sénèque. Le crypto-stoïcisme du Père est découvert dans ses développements sur la connaissance naturelle de dieu, le logos, la loi naturelle. Minucius Felix calque une apologie du martyre sur la description sénéquienne du sage souffrant et use pour réfuter le réquisitoire païen contre le christianisme d'une argumentation empruntée au philosophe sans subir l'influence de sa pensée. Cyprien recueille chez Sénèque des thèmes moraux et des analyses sociologiques. Une étude du contexte de l'insertion des nombreux fragments sénéquiens dans l'œuvre de Lactance et des interprétations qu'en donne ce Père dévoile la christianisation du philosophe : le dieu de Sénèque acquiert des caractères chrétiens (unicité, nature, agénésie, puissance d'un créateur ex nihilo, juge et garde de la conscience) et l'immortalité devient récompense de la vertu. Lactance affirme l'irascibilité divine en utilisant le De ira de Sénèque. Christianisé, le philosophe est dans l'histoire signe de l'irréductibilité du christianisme au stoïcisme.

  • Titre traduit

    Apologetics and stoical philosophy : essay on Seneca's permanence in the Latin Father's works, from Tertullian to Lactance


  • Résumé

    This thesis analyses the phenomenon of Seneca’s Christianization through the works of the Latin fathers, Tertullian, Minucius Felix, Cyprian and Lactance. It throws light on the recourses these theologians have to Seneca’s stoical concepts and on the alteration of Seneca’s thought, pulled out of a coherent philosophical system, to be implanted in a religion in process of intellectual elaboration. The method, which is chosen, is dictated by the way these fathers make use of the philosopher. Tertullian and Lactance quote him : these quotations are the beginning of a comparative study ; Minucius Felix and Cyprian don't refer to him : literal and thematic comparisons are drawn. In Tertullian and Seneca’s works, the criticism of superstition, the use of patience, eschatology and theology are compared ; which raises the question about the validity of Seneca saepe noster. Christian humility, ignored by Tertullian, is wrongly attributed to Seneca. The father's crypto-stoicism appears in his developments on the natural knowledge of god, the logos, natural law. Minucius Felix traces an apology of martyrdom from Seneca’s description of the suffering wise man and, to refute the pagan charge against Christianity, he uses an argumentation taken from the philosopher, without being influenced by his thought. Cyprian collects moral themes and sociological analyses in Seneca’s works. A study of the context of the insertions of Seneca’s numerous fragments in Lactance's works and of the father's interpretation of them, reveals the philosopher's Christianization : Seneca’s god acquires Christian features (uniqueness, nature, agnesis, the power of an ex-nihilo creator, the judge and the guardian of conscience) and immortality becomes the reward for virtue. Lactance asserts god's irascibility by using Seneca’s De ira. Once Christianized, the philosopher is, in history, the sign of the irreducibility of Christianity to stoicism.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1986 par ANRT à Lille

Apologétique et philosophie stoïcienne : essai sur la permanence de Sénèque chez les Pères latins de Tertullien à Lactance


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 0825

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1986-129
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1986 par ANRT à Lille

Informations

  • Sous le titre : Apologétique et philosophie stoïcienne : essai sur la permanence de Sénèque chez les Pères latins de Tertullien à Lactance
  • Détails : 5 microfiches
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.