La pensée musicale d'Anton von Webern et la philosophie de la nature de Goethe

par Tadeusz Zabiega

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Édith Weber.

Soutenue en 1987

à Paris 4 .


  • Résumé

    Webern est un passionné de l'œuvre scientifique de Goethe. La théorie des couleurs de Goethe influence ses méthodes d'organisation du matériel sonore. Elles sont fondées sur les lois goethéennes de complémentarité, de polarité et de réfraction. Ces lois sont à l’ origine de la construction des séries, des intervalles et des périodes. La métamorphose des plantes de Goethe détermine sa conception organique de la forme musicale et sa poétique organique. Deux idées de Goethe présentent, pour lui, une importance capitale: l'idée de la plante originelle (urpflanze) et l'idée de l'organisme. L'unité organique de la composition de Webern est fondée sur les notions de compréhension, d'articulation et de cohérence. La série de douze sons, constitue le fondement de l'unité organique de sa composition. Webern applique aussi les idées morphologiques de Goethe à l'histoire de la musique, à la matière sonore et à l'esthétique musicale.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1053

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1987-171
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PARIS.LETT.1987
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.