La resistance civile de masse en europe sous l'occupation nazie (1939-1945)

par Jacques Sémelin

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jean-Paul Charnay.

Soutenue en 1986

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'objet de cette these est de faire un examen systematique des principales formes de resistance non-armee a l'occupation nazie en europe (1939-1945), souvent negligee au profit de la lutte armee. Elle vise a evaluer si les strategies de non-cooperation sont de nature a etablir un veritable rapport de forces avec l'adversaire, comme l'affirme la doctrine de l'action non-violente. Environ 40 cas de resistance civile de masse ont ete selectionnes dans toute l'europe occupee (manifestations, greves, desobeissance civile, sauvetage des juifs. . . ). Apres avoir ete classes selon une typologie originale, ils ont ete soumis a l'analyse comparative faisant apparaitre les parametres fondamentaux de la resistance civile. Ce travail presente une historiographie pour partie inedite en langue francaise et renouvelle le regard sur la resistance au nazisme en montrant ses aspects non-militaires.


  • Résumé

    This thesis is a specific study of the main forms of non-armed resistance against german occupation in europe (1939-1945). This non-armed resistance is often forgotten in the historical studies of the period. This work intends to make it better known and to evaluate whether the non-cooperation strategies were really effective against the ennemy. About 40 cases of mass-civilian resistance are selected inside the occupied europe (protestations, strikes, civil disobedience, rescue of jews. . . ). They are classified according to an original typology. The comparative analysis underlines the basic parameters of the civilian resistance. This research gives a new histirical material in french language and presents a new aspect of the resistance against nazism, showing its non-military aspects.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.
  • Notes : THESE NON CORRIGEE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1054
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.