Le langage poetique chez federico garcia lorca : metaphores et symboles de la faune et de la flore

par Henry Gil

Thèse de doctorat en Études ibériques

Sous la direction de Claude Esteban.

Soutenue en 1987

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Etudier le langage poetique d'un auteur consiste a s'interroger sur la vision et l'experience du monde qui lui sont propres. Cependant ce langage poetique ne revele un monde que dans la mesure ou il le cree simultanement : la fonction du poeme etant de dire l'indicible a travers ses images. Nos recherches s'orientent vers les oeuvres ayant subi le moins d'exegeses : libro de poemas, premier recueil souvent dedaigne par les critiques et les trois derniers recueils : poeta en nueva york, llanto por ignacio sanchez mejlas, divan del tamarit ou la mort apparait comme theme unitaire. La faune et la flore, vue leur omnipresence constituent le moyen ideal pour apprehender concretement l'expression poetique lorquienne : fonction et fonctionnement de la metaphore, processus de metaphorisation et de symbolisation. Qu'il s'agisse de la mise a nu d'une operation metaphorique ou de la decouverte d'un code symbolique, differentes approches sont necessaires. En tant qu'objet verbal le poeme se plie aux imperatifs semantiques et formels des mots, aussi pour libro de poemas avons-nous recours a la linguistique afin de montrer la richesse polysemique de certains tropes. Pour poeta en nueva york une etude des differentes fonctions syntaxiques des animaux et ou des plantes nous permet d'apprecier leur valeur comme actants roles ( agents ou patients ). Grace a une approche bachelardienne du bestiaire de poeta en nueva york, fondee sur les quatres elements, nous pouvons cerner l'imagination materielle lorquienne -


  • Résumé

    A study of an author's poetics entails a discussion of his vision and experience of the world. Yet a poetical discourse reflects the world only in so far as it simultaneously brings it into being and a poem performs the function of conjuring up the unutterable through images. This research will focus upon the lesser scholarly known works : libro de poemas, the first collection of poems overlooked by most critics, and the last three collections of poems : poeta en nueva york, llanto por ignacio sanchez mejlas, divan del tamarit, unified around the theme of death. The fauna and flora, because they are ever present, ideally suit the purpose of apprehending lorca's poetics in the making : function and functionning of metaphors, process of symbolisation and metaphorisation. In an attempt to make explicit the metaphorical process or to elaborate a code of symbols, various critical approaches were needed. As a verbal object, a poem yields to the semantic and formal imperatives of speech, therefore in libro de poemas, a linguistic approach to the poetical discourse was relevant to demonstrate the polysemic richness of some tropes. In poeta in nueva york an in-depth analysis of the various syntactical functions of animals and or plants allowed to single out their roles - whether passive or active - in the poeti- cal discourse regarded as a speech act ---

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : THESE NON CORRIGEE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1358
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.