Le fragment expérimental : pour une sémantique de la création proustienne

par Luc Fraisse

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Michel Raimond.

Soutenue en 1986

à Paris 4 .


  • Résumé

    Sémantique et thématique, cette étude analyse le mot et la notion de fragment dans l'œuvre de Proust à travers quatre thèmes romanesques fondamentaux : le temps, le monde (réel et personnages), la conscience et l’art, et selon trois nivaux de compréhension : fragment originel, donnée contraignante du monde proustien, instrument moraliste pour une dénonciation pessimiste de la durée segmentée, du monde atomisé, de la conscience cloisonnée et de la création brisée ; mais lors fragment retaillé par l’artiste par le temps, le monde et la conscience, pour isoler les joyaux de la création littéraire ; enfin fragment médité, quand l’écrivain recueille la quintessence théorique de sa pratique d’écriture et définit à l’aide de la fragmentation le processus même de la création et le mouvement de l’œuvre en devenir. Le fragment est ainsi l’objet d’une expérience d’atelier, qui permet à Proust de conter l’histoire d’une vocation, l’histoire d’une vie qui soit mode d’emploi de la création. Une étude des sources met en rapport cette recherche formelle et l’atmosphère mentale de son auteur, souligne l’influence précise de Schopenhauer, Bergson, Ruskin et Mallarmé, les parallélismes avec le cubisme et le cinématographe, et en déduit le rôle de Proust dans l’avènement de la modernité


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1988 par J. Corti à [Paris]

Le processus de la création chez Marcel Proust : le fragment expérimental


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (403 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.382-395. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 0843
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Th 753
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 12161

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF 200243/1986/159
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1986-151
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 87-856
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1988 par J. Corti à [Paris]

Informations

  • Sous le titre : Le processus de la création chez Marcel Proust : le fragment expérimental
  • Détails : 1 vol. (XVIII-465 p.)
  • ISBN : 2-7143-0247-5
  • Annexes : Bibliogr. p. [445]-458. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.