Reperes pour henri michaux

par JEAN-JACQUES PAUL

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jean-Pierre Giusto.

Soutenue en 1986

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'oeuvre de michaux presente la caracteristique d'etre a la fois apparemment denotative et parfaitement figurale. En rupture avec une certaine rhetorique, michaux cree un texte dont les elements font figure les uns par rapport aux autres, mais qui brouillent les reperes thematiques et rhetoriques. "ecarts d'ecarts", les mots michaudiens semblent effectuer un retour vers la denotation, contre les "exces" metaphoriques. Deployant par ailleurs une polysemie poussee a l'extreme, ils conduisent en fait a des apories multiples, qui ont pour effet de figer les mouvements semantiques dans un elan ou connotation et denotation semblent s'annuler reciproquement. Espace du signe, litterarite, images du vide, voila quelques-uns des axes qui fondent les mouvances enonciatives du discours et les difficultes de michaux a concevoir sa position d'ecrivain.


  • Résumé

    Michaux's writing seems to be at the same time in denotation area, and fully metaphoric. Against some rhetorical concepts, his text introduces a confusion between theme and metaphor. These logical deadlocks produce a doubt about the concept of "opera aperta". Denotation and connotation seem to be in an equivalence relation. Movement, space of the sign, emptiness, such are some of the problems which determine the definition of both writer and writing.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : THESE NON CORRIGEE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 0827
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.