Milieu naturel et sites archéologiques dans les régions côtières de la mer Egée, au néolithique et à l'âge du bronze (déplacements de la ligne de rivage et fluctuations de l'implantation humaine)

par Olga Psychoyos

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de René Treuil.

Soutenue en 1986

à Paris 1 .


  • Résumé

    Le but de cette étude est de démontrer l'importance de certaines variations du milieu naturel sur l'implantation humaine dans les régions côtières de la mer Égée au néolithique et a l’âge du bronze soit de 6000 à 1000 av. J. -C. Environ dans la première partie sont exposes les principaux facteurs de l'évolution morphologique des régions côtières et leur conséquence : le déplacement de la ligne de rivage. Cet expose est suivi par quelques études morphologiques dans les régions concernées. En conclusion sont exposées les étapes de l'évolution du milieu naturel identifiées. Dans la seconde partie nous décrivons environ une centaine de sites archéologiques en essayant de préciser leur cadre physique et de déterminer pour chacun les périodes d'occupation et la succession des assemblages. La troisième partie est celle de la synthèse. En ce qui concerne d'abord le milieu naturel les données de variation recueillies lors de la description des sites archéologiques sont confrontées aux résultats obtenus dans la première partie. Cette démarche a fait apparaitre des étapes dans l'évolution du milieu naturel dans le cadre de la chronologie égéenne. Ainsi au néolithique ancien le niveau de la mer devait être d'au moins 6 m inferieur a l’actuel et jusqu'à la fin de l’âge du bronze il y aurait eu au moins deux oscillations importantes. En ce qui concerne l'implantation humaine la synthèse des données archéologiques nous a permis de mettre en évidence des discontinuités généralisées de l'occupation humaine et d'observer dans les séquences culturelles des phases de rétraction et d'isolement et des phases de diffusion et d'essor. En comparant ces résultats nous avons remarqué une relation chronologique entre les fluctuations du milieu naturel et celles du peuplement. En conclusion de notre étude nous avons recherche de quelle manière les modifications du milieu naturel suggérées ont pu agir sur l’implantation humaine des régions côtières de la mer Égée.

  • Titre traduit

    Natural environment and archaeological sites in the coastal regions of the aegean during the neolithic and the bronze age (variations of the shoreline and settlement fluctuations)


  • Résumé

    The aim of this study is to show the importance of some variations in the natural environment of the coastal regions of the aegean during the neolithic and the bronze age, that is from 6000 to 1000 bc. In the first part are exposed the main factors of the morphological evolution of the coastal regions and their consequences : the movements of the shoreline. This exposure is followed by a few morphological studies in the concerned regions. We concluded this part by stating some steps identified in the evolution of the natural environment. In the second part we describe about a hundred archaeological sites in the attempt to point out their physical surrounding and to define for each one the periods of settlement and the succession of cultural groups. In the third part we are dealing with the synthesis of the data. As far as the natural environment is concerned firstly the data proving variations gathered in the description of the archaeological sites are confronted with the results acquired in the first part. This process has brought out steps in the evolution of the natural environment in the frame of the aegean chronology. Thus in the ancient neolithic the sea-level would have been about 6 m lower than today and up to the end of the bronze age there would have been two major oscillations. Concerning the human settlement the synthesis of the archaeological data has allowed us to bring out general discontinuities in the human occupation and to observe in the cultural sequences phases of retraction and isolation or of diffusion and expansion. By comparing the results we have noticed a chronological relationship between the fluctuations of the natural environment and those of the human settlement. To conclude our study we have tried to find in what way the suggested changes in the natural environment have interracted upon the settlement.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (444 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 353-367. Notes bibliogr. Table des illustrations

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 86 : 158

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque et appui à la science ouverte. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFL 200243/1986/548
  • Bibliothèque : Université de Lille. Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 140
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 88-399
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 12773-<1,2>
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.