La céramique du site ancien d'Akreijit, RIM [République Islamique de Mauritanie] : son évolution jusqu'à nos jours et son extension au Sénégal

par Gabrielle Marlhens Niang

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de José Garanger.

Soutenue en 1986

à Paris 1 .


  • Résumé

    La civilisation des Dhars mauritaniens a été une étape importante dans la progression des peuples africains depuis la haute antiquité égyptienne et nubienne jusqu'aux cotes de l'océan atlantique. Son matériel céramique, abondant indique, entre autres vestiges archéologiques, qu'il s'agissait d'une population sédentarisée. Ceci est confirmé par l'importance de cet ensemble néolithique, ensemble qui a des similaires dans des régions situées plus à l'est dans le Sahara. Cette sédentarisation s'est faite pour plusieurs ethnies se cotoyant dans des régions offrant le plus de ressources alimentaires (végétaux et gibier), et s'est étalée sur plusieurs siècles. La désertification irréversible du Sahara a entrainé un déplacement de ces populations vers le sud, vers les régions de l'actuel Sahel. Nous retrouvons de nos jours les descendants de ces néolithiques dans les différentes ethnies de la sénégambie. Le suivi des décors et des formes des poteries permet de travers le chemin qu'ils ont suivi depuis l'aller jusqu’à leurs régions d'occupation actuelle. En comparant les positions et corrélations des vestiges céramiques, tant dans les sites anciens que de nos jours, nous pouvons reconstituer le mode de vie des habitants du site ancien d'Akreijit.

  • Titre traduit

    Ceramics from the ancient site of Akreijit, Islamic Republic of Mauritania : Its evolution untill today and its extent to senegal


  • Résumé

    The civilization of the mauritanian "Dhars" has been an important stage in the progression of african people from th egyptian and nubian high antiquity untill the coast of atlatic ocean. Its ceramics was abundant and indicated, between other acheological artefacts, that it was a sedentarized population. That is confirmed by the importance of the neolithical ensemble, which making an unity in the whole Sahara. That sedentarization was made for several ethnies kepingclose to themselves in regions offering most of alimentary resources (plants and fauna). It has continued during several centuries. The irrevocable dessication of the Sahara has induced a deplacement of these populations to the south. To the actual sahelian regions. We could see today the successors of those neolithics in different ethnies of the senegambia. The decorations and forms of the potteries permit to trace the way they have followed from awker untill the lands where they live actually. The positions and correlations of pot sherds, as much in th acent sites as today, we can reconstitute the way of life of the unhabitants of the ancient site of Akreijit.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (247 f.)
  • Notes : Reproduction non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 217-232. Liste des photos

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 86 : 127
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F-L-B-003581
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.