Vers une théorie du sujet : La théorie critique et la pensée Freudienne

par Martin S Leiby

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Olivier Revault d'Allonnes.

Soutenue en 1986

à Paris 1 .


  • Résumé

    L'auteur entreprend une analyse systématique de l'apport de la théorie freudienne a la conception socio-psychologique de la théorie critique (école de Francfort) et discute ses répercussions sur la théorie matérialiste de la société. Apres avoir exposé (chap. 1) les catégories-clefs de la méthode de la théorie critique, l'auteur essaie d'éclairer le cadre politico-historique des tentatives visant à intégrer la psychanalyse dans la théorie marxiste (chap. 2). La synthèse "Freudo-Marxiste" (reich, fenichel, etc. . . ) Ne se comprend que dans le contexte du débat marxiste des années vingt et trente (Korsch, Lukacs, Deborine etc. . . ). La naissance de la théorie critique est indissociablement liée à la fondation de l'institut de recherches sociales et aux études empiricopsychanalytiques (1931-1950) élaborées sous la direction de m. Horkheimer et e. Fromm (chap. 3). Il s'agit surtout d'évaluer la contribution de Fromm, d'autant plus que celui-ci devint, plus tard, révisionniste psychanalytique et representant de l'école culturaliste et néo-freudienne (Horney, Thompson, Sullivan, etc. . . ). Adorno et Marcuse, unanimes dans leurs critiques du néo-freudisme (chap. 4), présentent pourtant deux interprétations bien distinctes de la théorie freudienne. L'auteur retrace et dénonce la synthèse marcusienne comme "fausse réconciliation" (chap. 5) pour la confronter ensuite, en deux étapes, a l'interprétation Adornienne, qui lui sert de modèle critique pour une théorie matérialiste de la société(chap. 6). La conclusion thématise brièvement la contribution de la théorie critique à l'heuristique d'une psychologie sociale contemporaine telle qu'elle est élaborée notamment aux Etats-Unis et en R. F. A.

  • Titre traduit

    Towards a theory of the subject : critical theory and psychoanalysis


  • Résumé

    The author gives a systematic analysis of the Freudian theory's contribution to the socio-psychological conception of the critical theory (Francfort school) and discusses its repercussions on materialist social theory. The main categories of the critical theory's method being explained (chapter 1), the author then tries to clarify the historical and political background of the attempts to integrate psychoanalysis into marxist theory (chapter 2). The freudo-marxist synthesis (reich, Fenichel etc. ) Can only be read in the context of the marxist debate (Korsch, Lukacs, Deborine etc. ) In the early twenties and thirties. The beginnings of the critical theory are closely related to the foundation of the institute for social research and the empirical psychoanalytic studies (1931-1950) realized under the direction of M. Horkheimer and e. Fromm (chapter 3). Fromm's contribution attracts particular attention as he became later a psychoanalytic revisionist and the main representative of the culturalist and neo-freudian school (Horney, Thompson, Sullivan etc. ). Adorno and Marcuse, unanimous in their criticism of neo-freudism (chapter 4) develop, however, two completely different interpretations of the freudian theory. The author redraws and criticizes Marcuse's synthesis to be a "wrong reconciliation" (chapter 5) by contrasting it, in two steps, to Adorno's interpretation, serving as a model to a materialist social theory (chapter 6). The conclusion beiefly evaluates the critical theory's heuristical contribution to contemporain materialist social psychology, that has been developed in the United States and in the F. R. G.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(370 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 345-370. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 86 : 109

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1986-608
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 88-496
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 12314
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.