Creation d'une base technique et force de travail au mozambique

par Juan Estrada Farfan

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Henri Bartoli.

Soutenue en 1986

à Paris 1 .


  • Résumé

    Le mozambique, ancienne colonie portugaise, est independant depuis 1975 et dirige par le parti frelimo, qui compte mener le pays au socialisme. Ce travail montre l'evolution des divers rapports de production qui ont conditionne l'acces du mozambicain a la connaissance technique et a la connaissance en general depuis l'arrivee des portugais au seizieme siecle. L'utilisation du mozambicain dans les differents systemes productifs est un facteur fondamental puisqu'en aucun cas, on ne lui donne la chance d'acceder a la connaissance. On peut expliquer ceci par la faiblesse des forces productives mises en oeuvre par les occupants etrangers pour exploiter les richesses du pays. Les paysans mozambicains connaissent des le seizieme siecle l'exaction de leurs terres et la soumission au travail sous des regimes de metayage ou autres. A partir du dix-huitieme siecle, c'est l'activite des trafiquants esclavagistes qui domine le pays, jusqu'a la moitie du dix-neuvieme siecle. Des la fin de ce siecle, le travail force est institue et s'organise l'emigration massive de travailleurs vers l'afrique du sud, forme principale d'obtention de devises. Meme le debut de l'industrialisation du pays, approfondie vers les annees soixante grace au support du capital etranger, ne permet pas au mozambicain de se rapprocher de la technique. Le systeme d'education est alors trop rigide et l'organisation du travail repose sur des distinctions raciales. Avec la revolution et l'independance, le personnel qualifie quitte le pays et les mozambicains peuvent enfin s'approprier les connaissances de facon elargie. Ils prennent en charge le fonctionnement de l'appareil productif, sa modernisation et son expansion. Le pays aboutit ainsi a de nouvelles formes d'organisation sociale, a la transformation de la campagne, a un systeme educatif pour tous, et a la mobilisation et la revalorisation des capacites creatrices locales.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 341 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : E 86 ! 30
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.