Les relations economiques entre les pays socialistes europeens et les pays de l'opep

par Sonia Bahri

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Marie Lavigne.

Soutenue en 1986

à Paris 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette etude s'inscrit dans le cadre global des relations economiques est-sud. Compte tenu des difficultes rencontrees par le bloc de l'est en matiere energetique, l'objectif a ete de determiner les motivations des differents pays de l'est a l'egard du groupe des pays de l'opep, ainsi que les moyens mis en oeuvre pour les sous-tendre. Pour ce faire, une analyse des echanges commerciaux a ete completee par l'etude des activites d'aide et de cooperation. Globalement, on constate qu'au cours des 10 dernieres annees, les echanges estopep ont connu une nette expansion, evoluant a un rythme superieur a celui du caem avec l'ensemble du tiers monde. Payables, le plus souvent, en biens d'equipement et en services fournis dans le cadre de la cooperation economique, les importations petrolieres du caem ont joue, un role moteur dans l'evolution de ces echanges. Ceux-ci permettent aux pays socialistes d'ecouler leurs machines et autres produits manufactures difficilement vendables a l'ouest sur les marches solvables de l'opep et de faire face aux limitations des livraisons sovietiques de brut sans avoir a depenser de devises. Cependant, la reexportation de plus en plus frequente de ce petrole montre que la recherche de gains en devises prend le pas sur la satisfaction des besoins domestiques en hydrocarbures. On constate, neanmoins d'importantes disparites entre les pays socialistes dans leurs relations avec l'opep: - le commerce des six avec l'opep a connu une croissance spectaculaire qui ne se retrouve guere pour l'urss. - si les pays de l'est exportent essentiellement les produits manufactures, l'urss fournit en 1er lieu des armes. - l'urss se distingue en maintenant en modele "tradirionnel" de developpement (credits a faible taux d'interet, industrie lourde etc. . . Les petits pays de l'est et en 1er lieu la roumanie ont developpe d'autres formes de cooperation (entreprises mixtes. . . ) et ont elargi leurs domaines d'activites. A la difference de ses partenaires du caem et plus particulierement de la roumanie les motivations de l'urss semblent ainsi repondre davantage a des priorites politico-strategiques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 377 f.

Où se trouve cette thèse ?