Les nouveaux modèles d'évaluation des obligations : applications aux fonds d'Etat français et aux obligations renouvelables du trésor

par Christian Bito

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Bernard Dumas.

Soutenue en 1986

à Orléans , en partenariat avec Université d'Orléans. Faculté de droit, d'économie et de gestion (autre partenaire) .


  • Résumé

    Depuis le debut des annees 70, les marchés des obligations connaissent deux bouleversements : les taux d'intérêt évoluent et de nouveaux produits obligatoires complexes assortis de clauses optionnelles apparaissent. Les investisseurs doivent tenir compte des caracteristiques des obligations et des informations concernant l'evolution aléatoire des taux d'intérêt. Les prix qui s'établissent ne doivent pas différer de ceux que l'on peut déterminer à partir d'un modèle d'évaluation qui incorpore ces élements. Ce sont les hypothèses sousjacentes qui permettent de développer les nouveaux modèles. Apres avoir examiné les nouveaux modèles qui aboutissent à une évaluation dans laquelle l'alea sur l'évolution des taux influe d'une manière explicite. Les développements théoriques de la premiere partie montrent que l'on determine une relation fondamentale (équation aux derivees partielles) qui regit l'évolution du prix d'une obligation lorsque celui-ci dépend du niveau et de l'évolution stochastique des taux d'intérêt (plusieurs processus et representations générales sont alors employés). La methode de résolution de ces équations illustre le principe selon lequel la valeur présente d'une obligation est fonction de ses valeurs dans le futur. Cette demarche permet d'étendre le modèle aux innovations obligatoires qui proposent des avantages ou des clauses optionnelles dans le futur. La deuxieme partie propose une verification empirique de ces nouveaux modèles sur les fonds d'état francais (données journalières du 16 juin 1981 au 31 janvier 1985). L'étude propose une demarche originale et plus rapide afin de mesurer les paramètres déterminants (modele "ipv" ou la valeur des paramètres est induite au lieu d'etre déduite des observations passées). Les résultats de ces methodes sont comparés et leurs qualités en ce qui concerne l'explication des prix observés semblent correctes. Dans une derniere étape on utilise le modèle dans le cadre d'une simulation de gestion. Differentes stratégies montrent que l'on peut prendre des decisions profitables. Dans la troisieme partie, le modèle d'évaluation est étendu aux obligations renouvelables du tresor (produits obligataires comprenant une clause d'echange). La procédure de tests de la deuxieme partie est a nouveau employée.

  • Titre traduit

    New methods for the evaluation of bonds : empirical studies on bonds issued by the government and the ort


  • Résumé

    Since the beginning of the last decade bond markets have known drastic changes : - interest rate level has risen - interest rate volatility is also higher - a lot of innovations have appeared, like "zero coupon bonds", bonds with variable coupons or bonds called o. R. T. In france, and so on. So bonds valuation methods should also change to take into account the main determinant in bond pricing: the interest rate (its present level and also its unknown future-evolution). Such new methods should also be able to solve the special cases of bonds with optional clauses. This study first develop a model of bond pricing where the influence of the stochastic dominance of interest rate has an explicit impact on prices movements. Then we show how to extend the model for new assets like the ort. The second part of this study is an empirical work testing the efficiency of the french bond stock exchange concerning bonds issued by the government and the o. R. T.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (230 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 225-230

Où se trouve cette thèse\u00a0?