Réalités et mythifications géographiques d'un espace marginal en mutation : la Corse : étude de géographie politique

par Joseph Martinetti

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de André Dauphiné.

Soutenue en 1986

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La corse est une partie de la france peripherique n'ayant connu aucune initiative de developpement agricole ou industriel avant 1960. Elle est en mutation parce que depuis 1960, l'espace insulaire est l'enjeu de differents interets economiques et politiques concretises autour d'une politique etatique et privee de developpement touristique. La principale consequence de ce developpement touristique en est le changement total des paysages avec un developpement urbain et littoral sans precedent historique. Pourquoi realites et mythifications geographiques? realites : il s'agit de determiner les acteurs dans l'organisation de l'espace ; etat, elus, investisseurs externes, p. M. E. Locales. Mythifications : la corse ne peut etre comprise sans prendre en compte le poids du fonctionnariat, consequence d'un sens politique exacerbe de populations issues de communautes rurales traditionnelles ; la terre prend une valeur symbolique evoluant vers l'idealisation et la sacralisation. La corse est marginale geographiquement parce qu'insulaire, montagneuse mais egalement parce que francaise, alors qu'elle appartient a une autre aire culturelle qui est celle de l'italianite. L'espace corse est des lors un espace manicheen ou s'opposent francite et italianite, ville et campagne, corses et non corses, economie moderne et economie traditionnelle. Espace ou la geographie du pouvoir est un excellent moyen de comprehension des enjeux territoriaux.


  • Résumé

    Corsica is a part of peripheric france which has not known initiative of agricultural or industrial development before 1960. It is now in change because since 1960, this insular space is the stake of different interests, economic and politic concretised around a state or private politic of touristic development. The main consequence of this touristic development is the complete change of landscapes with an urban and littoral development without historic precedent. Why realities and mythifications? realities : we must determine the actors in space organization ; the french state, the representatives, outward investment or small local enterprises. Mythifications : corsica can't be understood without taking in consideration the heaviness of public functionnary which is a consequence of an increased politic sense of people from rural traditional communities : insular earth takes a symbolic value progressing to an idealization and sacralization. Corsica is geographically marginal because insular, mountainous but also because french. In fact, it belongs to another cultural area : "italianity". Corsican space is so a manichean space on which french and italian, town and country, corsicans and no corsicans, modern and traditional economy are opposed. A space on which the geography of power is an excellent way of understanding the territorial stakes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Corse (Corte, Haute-Corse). Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH MAR 65851
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.