Le tatouage : stigmate social ou symptome d'une recherche d'identite? etude psychosociologique sur une population de marins

par PIERRE COLLOMB

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de SIMONE CLAPIER VALLADON.

Soutenue en 1986

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Enquete psycho-sociologique realisee sur une population de 2651 marins, engages ou effectuant leur service national, dans la marine nationale. Dans un premier temps, elle est realisee sur une population de sujets deviants, incarceres dans un centre disciplinaire militaire, puis elle s'ouvre a une population plus large, celle des jeunes gens incorpores dans la marine. Elle utilise plusieurs approches (questionnaires, tests de personnalite. . . ) et a necessite un traitement automatise des resultats. La demarche se veut comprehensive et vise a eliminer tout jugement de valeur vis-a-vis du tatouage. Ce dernier apparait non comme un stigmate d'une asocialite-beaucoup de travaux l'ont presente ainsimais comme un symptome d'une recherche d'identite. Il incarne une veritable dimension prothetique pour le sujet tatoue qui semble avoir des difficultes d'identification. Le corps est investi, ainsi, dans l'economie psychique de l'individu. Le tatouage echappe a toute lecture rationnelle et nous semble acquerir une veritable determination "therapeutique".


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.