De la dette pour le développement au financement de l'endettement

par Cheikhou Souare

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Claude Berthomieu.

Soutenue en 1986

à Nice .


  • Résumé

    Les pays en voie de développement empruntent non plus pour financer des projets de développement mais de plus en plus afin d'honorer les obligations découlant de la dette, du service quasi-exclusivement. L'objet de notre thèse est de tenter de déméler l'écheveau d'un tel phénomène. Notre démarche s'appuie sur une approche globale et spécifique. Dans la première partie, l'observation d'un échantillon de pays montre que, quels que soient les destins historiques, les niveaux de développement ou les modèles d'accumulation, il y a autant de types d'endettement que de pays, cette hétérogéneité se reflète dans la configuration de la dette. Des facteurs d'endettement liés à la logique de l'économie mondiale ont été identifiés. Ayant circonscrit notre champ d'investigation, nous nous sommes employé dans une seconde partie à expliciter l'approche des modèles de l'analyse conventionnels : Takagi, Feder, Chenery et Strout, Quayum, Kharas. Nous avons pu mettre en évidence leur identité théorique. Par ailleurs nous avons procédé à l'élaboration d'un schema précisant les conditions d'un remboursement effectif. Une étape ultérieure a consisté à un test de correlation. Les résultats mettent en exergue qu'aucun des critères d'aggravation de la charge de la dette généralement avancés : taux d'intérêt, prix du pétrole,baisse des recettes d'exportation ne justifie pleinement l'état d'endettement chronique. Tout compte fait, la dette est un phénomène multidimentionnel. Les solutions dont les archétypes sont le plan du fonds monétaire et celui de Baker sont-ils adaptés aux nécessités des pays ou l'enclenchement du mécanisme d'un remboursement effectif ? En tout cas, notre th7se montre qu'un remboursement effectif exige une dette autoamortissable à moins de décréter un moratoire unilatéral ou le principe des "dettes odieuses".


  • Résumé

    Through our research we are concerning with the indebtedness of the less developed countries for the last years a special treatment is given to the external debt of these countries. The first part is dedicated to the institutional and historical background. This implies for us to go deeper in the knowledge of the world economic system reality and the whole debt by selecting a pattern of countries. The types of indebtedness obtained are enough to allow a significant interpretation. In the second part we turn our attention to the classical explanation as those of Takagi, Kharas, Quayum, Feder or Chenery. We pointed out how borrowers have run into impossibility in spite of reschudeling. Finally only self made repayment debt (dette auto-amortissable) can really guarantee actual repayment unless applying the mecanism of "odious debt" (dettes odieuses) and the major issue of our thesis is that debt policies and the measures to jugulate the crisis have led to a desapointing performance. At any rate the outlook appears rather worse.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (308 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p. 291-307. Notes bibliographiques en bas de page. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque de Saint-Jean d'Angély.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1986NICE0022bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.