La cooperation culturelle et technique franco-marocaine

par Azeddine Outaleb Serarfi

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Jean-Marie Rainaud.

Soutenue en 1986

à Nice .


  • Résumé

    Ce sujet comme son titre l'indique a trait a la cooperation culturelle et technique franco-marocaine. Mais etant donne la regression continue de la cooperation technique, de longs developpements ont ete consacres a la cooperation culturelle en revanche, la cooperation technique a ete souvent aborde d'une facon globale. La premiere partie de ce travail a ete consacre au cadre generale de cette cooperation ce dernier a ete analyse et situe aussi bien au niveau politique (doctrine), qu'au niveau juridique (conventions et accords). Par contre la deuxieme partie a ete consacree a la mise en oeuvre de cette cooperation. Notre effort a consiste a etudier deux points que nous avons estime essentiels: d'une part les moyens de mise en oeuvre de cette cooperation, d'autre part son evaluation la conclusion a laquelle j'ai abouti, est que dans cette cooperation il y avait des aspects aussi bien positifs -continuite des services de l'etat grace a une cooperation de substitution au cours d'une premiere etape, aspects et formation des cadres marocains au cours d'une seconde etape - que negatifs (bilinguisme, dependance) aussi bien culturelle qu'economique du maroc vis a vis de l'ex metropole - et que la reussite comme l'echec de cette cooperation dependent avant tout de bon vouloir et de la bonne volonte des deux partenaires. Car, a mon avis les textes juridiques existent encore faut-il les respecter, le decor existe encore faut-il qu'il y ait de bons acteurs.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Droit et Science politique.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.