Les relations actancielles appréhendées à travers un corpus de verbes français

par Danièle Dejay

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Guy Bourquin.

Soutenue en 1986

à Nancy 2 .


  • Résumé

    Révision sommaire des notions principales qui sont à la base du modèle d'analyse des relations actancielles proposées dans cette étude (Tesnière, Fillmore, Longacre), ainsi que d'une application qui en a été faite à un projet spécifique de traduction automatique. Proposition d'une nouvelle approche du problème, en trois types de relations centrées sur le verbe et fondées sur la notion de "contact", à partir de recherches menées sur un vaste corpus de verbes français (tous les sens différents des 29 verbes les plus fréquents relevés dans le corpus de l'I. N. A. L. F. ). Vérification de la cohérence de cette nouvelle théorie, par son application à un second corpus de verbes français (300 verbes appartenant au micro-domaine très spécialisé des dépêches d'agence de presse), sous forme d'une approche topologique semi-formalisée en termes de représentation de type spatial.

  • Titre traduit

    Deep verb-centred relations, investigated in a corpus of French verbs


  • Résumé

    Brief presentation of what constitutes the basis for the present work : Three theories (Tesnière, Fillmore, Longacre), and the application of one of them to a specific project of computer-aided translation. A new approach of the problem, based on the observation of a vast corpus of French verbs (all the different meanings of the 29 most frequent verbs attested in the I. N. A. L. F. Corpus), results in proposing three verb-centred types of relations based on the notion of "contact". An application aiming at testing the consistency of this new theory is then presented, describing each verb of a second corpus (300 verbs belonging to the very specific domain of press agency messages), in a semi-formalized form.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (270 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 268-270

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LN 86/14
  • Bibliothèque : Analyse et traitement informatique de la langue française. UMR C7118. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE DEJ 1986
  • Bibliothèque : Analyse et traitement informatique de la langue française. UMR C7118. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE DEJ 1986

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFL 200223/1986/11
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5407-1986-7
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 86-341
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.