La critique en matiere de litterature francophone d'afrique noire

par Fortunat Obiang Essono

Thèse de doctorat en Études africaines

Sous la direction de Jean Mayer.

Soutenue en 1986

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Le grand theme de la litterature africaine, et, par voie de consequence, de la critique africaniste, est celui de l'identite a la fois dans son contenu et dans son expression. Les oeuvres sont prise de conscience d'une situation "d'alienation" et corollairement la revendication du droit a la difference. Dans le miroir de sa litterature, l'afrique se devisage, s'irrite d'ellememe et parfois se scandalise. Vue qui engage la critique a justifier cette psychologie de l'identite, a etablir comment elle s'alimente aux sources d'une tradition litteraire, d'une experience, d'un temperament. Les speculations methodologiques portent tout particulierement sur la place et la preponderance d'une critique externe en face d'un projet structuraliste. La critique historique reconnait sa vocation dans une afrique ou les crises de valeurs a la fois sociales et linguistiques, se situent a l'arriere plan de la creation litteraire. La semiotique pourrait prouver sa valeur et son efficacite, cependant les difficultes auxquelles elle se heurte, demeurent redoutables pour les etudes africaines. Malgre les idees stimulantes que vehiculent les theories de textes, le formalisme, le structuralisme et le marxisme, les courants modernes sont sans interet reel pour une litterature ou la parole precede sous forme d'intention. Le langage n'est qu'un instrument. La critique africaniste est donc toujours ouverte et ne saurait etre un "savoir" sous forme de poetique.


  • Résumé

    The criticism is becoming increasingly important a africa as a whole, and interest in the subject is rapidly growing in this country. This book presents views on euvrent issues in criticism of the african literary type; it also presents the application of theory to examples of the novel and the poeticy. Wider horizons are sketched in the general introduction, touching on tradition, modernism and all ideas of the african cultural context. We have examined the writing to african authors themselves and the work of such critics as l. Kesteloot, j. Jhan, j. Chevrier, m. Kane, t. Melone, j. P. Sartre, m. Beti and l. S. Senghor. In parts two and three, the critical approaches are seen from the view points central to humanism thought : the relation of literature to history, the problem of "form" and "content" in literature, the question of literature and polical commitment. Commentaries in our thse essay to explain theory and strategy to the african criticism. This exploration of critical judgments and perceptions throws useful light on the connection between the humanism and structuralism. This book stresses, however, that african criticism cannot be seen simply in academic terms; wich rejects also the illusion of "neutrality" in such a field of literary of criticism.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LSHS (Lyon).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GF 00103
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.