Sur la dynamique globale du probleme des refugies chypriotes

par Giorgos Kythraiotis

Thèse de doctorat en SOCIOLOGIE

Sous la direction de Alex Mucchielli.

Soutenue en 1986

à Montpellier 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but de ce travail consistait a deceler les dimensions actuelles de l'interaction macro-sociale entre refugies et non-refugies sur le plan des attitudes. Dans le premier chapitre nous avons etudie les conditions dans lesquelles cette interaction voit le jour (la destructuration sociale provoquee par la guerre de 1974) ainsi que le contexte socio-economique dans lequel elle evolue (les principaux aspects de la restructuration sociale de 1974 a 1984). Dans les deuxieme et troisieme chapitres nous avons pu, a l'aide de la methode phenomenostructurale, degager les reactions typiques des deux populations etudiees vis-a-vis de certaines situations culturelles que nous leur avons proposees (situations evoquees par des planches du tat). L'ensemble des resultats degages a permis d'effectuer, dans le quatrieme chapitre, une mise en rapport globale des attitudes des deux groupes. Cette mise en rapport a mis a jour les principaux points communs entre ces groupes ainsi que les principales divergences. Cette comparaison a montre que chez les adolescents il y a un degre d'homogeneite tres eleve concernant leurs orientations generales. Par contre chez les adultes il y a un nombre de differences qui persistent. C'est a partir de ces resultats que nous avons esquisse une hypothese plus generale concernant la dynamique globale du probleme. Selon cette hypothese, l'ensemble des restructurations d'apres-guerre a entraine une reorientation au niveau des attitudes de maniere a ce que l'interaction entre refugies et non-refugies ne soit plus un foyer potentiel de conflit social. Autrement dit, l'equilibre social eclate de 1974 a ete remplace par un nouvel equilibre.


  • Résumé

    The purpose of this work was to consider the actual dimensions of the macro-social intraction between refugees and no-refugees. We, primary, studied the general backround in which this interaction was created (the social decomposition dued to the turkish invasion of 1974) and the socioeconomic context framing its evolution as well (the principal aspects of social reconstruction, 1974-1984). In the second and third chapters, we have been able, using the phenomeno-structural method, to point out the typical reactions of those two populations as certain cultural situations are concerned (situations corresponding at tat's images). The results of this phase facilitated a comparison of those two groupes attitudes. This comparaison shown the commun points and the differences between them. According to these results we elaborated a general hypothesis concerning the global dynamics of this problem. The central argument of this hypothesis is that the social reconstruction after 1974 resulted a re-definition of attitudes and contributed to avoid the social conflict. So, the social equilibrium of 1974 was replaced by a new equilibrium.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 86.MON-33
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.