Le problème moral dans la société africaine d'après le roman africain francophone de 1970 à 1980

par Jean Nkamgnia

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation françaises

Sous la direction de HENRI WEBER.

Soutenue en 1986

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    La production romanesque en afrique noire ces dix dernieres annees est plus florissante que jamais. Mais cette floraison se justifie par la crise permanente que les regimes politiques et les institutions sociales anachroniques ne cessent de generer. Il apparait ainsi que le roman aujourd'hui en afrique sub-saharienne rend avant tout compte du malaise et du desenchantement partout ressentis, et ce avec autant d'acuite que l'on esperait avec l'auto-determination politique pouvoir definir un cadre d'action nouveau beaucoup plus favorable a l'epanouissement moral, intellectuel et materiel du peuple noir jadis colonise. Les themes les plus frequents dans le roman negro-africain de la periode postcoloniale posent le probleme de la misere permanente du peuple d'afrique noire et posent egalement le probleme moral du a l'incurie surtout d'une certaine categorie sociale comme etant un prealable essentiel a l'echec de la plupart des projets de developpement dans cette partie du continent. Ceci revient a dire que dans leur majorite, les romanciers negro-africains pensent que l'avenir de l'afrique noire depend de la maniere dont les problemes moraux peuvent etre resolus autrement dit, ils en appellent dans leurs oeuvres a une plus plus profonde prise de conscience par les africains de leur retard par rapport au monde dit "evolue" et de la necessite pour eux d'oeuvrer en vue d'un changement effectif de la mentalite. Il faut substituer a la mentalite du sous-developpe une autre plus propice a l'evolution positive du monde negro-africain, c'est-a-dire s'armer pour lutter contre la corruption, le nepotisme. . . ; etc, bref lutter contre tout un cortege de fleaux qui empechent l'afrique noire de s'elever vers sa dimension veritable. C'est la l'objectif essentiel de l'ecriture romanesque en afrique noire francophone, une ecriture qui se veut revolutionnaire aussi bien dans sa forme que dans ses objectifs. Mais le manque d'auditoire du a la quantite mediocre de lecteurs est de nature a compromettre dangereusement l'avenir du roman, aussi est-il necessaire de rechercher des palliatifs par l'association du livre aux autres moyens de communication de la pensee tels que le cinema ou la television.

  • Titre traduit

    Moral problem in post-colonial society. A study on the african novels in frenchfrom 1970 to 1980


  • Résumé

    The production of novels is growing fastly today in black africa than ever. But this is mainly due to the fact that the ackward political regimes and the uneffective social institutions are degenerating into crisis, crisis that were to expect as nobody nowhere is able to stand evil all the time. It appears therefore that nowadays literary creation in africa depends above all on the feeling of disgust and disappointment. In all evidence, one would have expected a new way of life through the political self-reliance that all the africans longed for very eagerly during years of colonization of the continent by some western countries. Today, the people seem to be enslaved than before and the moralists are struggling for the establishment of a new social and economical policy more suitable to the moral, material and intellectual blowing of the black african people. The novelists tendency is to believe that the failure of our morality explains or justifies the failure of most of the development projects in our countries. Many of them believe that the future of our continent depends on the way moral problems are going to be solved. They try to call the attention of every true african on this reality. That no evolution is possible without a deep reshaping of our mentality. Africans have to fight corruption, nepotism. . . , all the evils that actually prevent our society to get to its real dimension. The stylistic devices that they use serve that purpose and in a very revolutionary way. The structures of the novels too. But unfortunately they are very few those who read those novels and this for many reasons. The african novelists should any way rely on the perspicacity of the cultural authorities as to obtain that their works be associated with other means of communication of thought such as television for example.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [185] f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 86.MON-19
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 87-376

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.MONTPELLIER.LETT.1986
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5397-1986-19
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.