Anquetil-duperron, sa place et son role dans la renaissance orientale

par Romain Stroppetti

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Claudine Lacoste-Veysseyre.

Soutenue en 1986

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Anquetil-duperron(1731-1805), celebre orientaliste, quitta la france pour l'inde ou il dechiffra les monuments litteraires du zoroastrisme : l'avesta. Il se mit en contact avec les pretres parsis a surat. Ces derniers l'initierent a l'ancienne langue sacree de la perse: le zend. En 1771, de retour en france, il publiait le zend-avesta, ouvrage de zoroastre, en 1801-1802 il editait l'oupnek'hat, version persane des upanisads. Si les oeuvres et les noms des encyclopedistes francais furent connus au xviiieme siecle dans le monde entier, par contre l'oeuvre du savant anquetil-duperron, n'etait appreciee que dans le cercle restreint des indianistes. En revanche, au xixeme siecle, grace au genie d'eugene burnouf, le nom d'anquetil-duperron figura parmi les celebrites de l'humanite.


  • Résumé

    Anquetil-duperron(1731-1805), famous french oriental scholar went to india with one aim in mind: to bring back and translate the ancient literary monuments of zoroastrianism: the avesta and of brahmanism: the veda. His sojourn at surat, with parsee priests, was successful for he was the first oriental scholar to ever study an ancient sacred language: the zend. In 1771, in france, he translated from persian to french the "zend-avesta, ouvrage de zoroastre", and in 1801-1802, from persian to latin the oupnek'hat, persian version of the upanisad. Anquetil-duperron is the forerunner of both "indian" and "indo-european" studies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.