Méthanisation à haute productivité du mélange hydrogène-dioxyde de carbone par des cultures pures thermophiles

par Jean-Paul Peillex

Thèse de doctorat en Biochimie et biologie appliquée

Sous la direction de ANDRE PAVIA.

Soutenue en 1986

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'etude en reacteur de deux bacteries methanogenes et thermophiles (methanococcus thermolithotrophicus et methanobacterium thermoautotrophicum) utilisant le melange hydrogene-dioxyde de carbone comme unique source de carbone et d'energie montre que le transfert d'hydrogene est la seule etape limitante de la croissance. Le rendement eleve de la transformation permet d'envisager d'utiliser ces bacteries pour produire industriellement du methane

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [3] f., 157 p
  • Annexes : Bibliogr. p. 145-157

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 86.MON-160
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.