Les Soninké de la moyenne vallée du Sénégal : évolution comparée de la consommation alimentaire et du fonctionnement des unités de production agricole

par Boubacar N'Diaye

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Robert Badouin.

Soutenue en 1986

à Montpellier 1 .


  • Résumé

    Migrations et agriculture irriguée villageoise caractérisent l'évolution de la production et de la consommation alimentaire chez les Soninkés. Les flux migratoires affectent le système de production par le départ des actifs qu'ils entraînent et encouragent l'émergence du salariat agricole au niveau local. Mais, grâce aux revenus des migrants, le déficit vivrier local tend à être comblé. L'agriculture irriguée, qui a pour tache d'atténuer le déficit vivrier et de réduire la dépendance de la zone vis-à-vis des revenus migratoires, se heurte à des contraintes propres à une agriculture traditionnelle, elle contribue néanmoins à améliorer le niveau de la production alimentaire mais reste encore déficitaire. Dans l'avenir, la réussite de la culture irriguée et la réalisation d'un surplus agricole seront liées à l'efficacité de la nouvelle politique agricole élaborée par les autorités sénégalaises en 1984 et à l'évolution des flux migratoires.

  • Titre traduit

    ˜The œSoninke of the middle valley of Senegal comparative evolution of the alimentary consumption and working of agricultural unities of production


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (255 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TD MON.1986-49
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.