Influence de surcharges de compression, de traction ou de traction précédée ou suivie de surcharges de compression dans le cas d'un acier inoxydable austénitique Z3CND1712 : modélisation du phénomène

par M'Hamed Chergui

Thèse de doctorat en Mécanique

Sous la direction de Guy Pluvinage.

Soutenue en 1986

à Metz .


  • Résumé

    Cette étude consiste à examiner la tenue en fatigue d'un acier inoxydable austénitique Z3CND1712 (ou 316L). Le matériau a été soumis : soit à une surcharge de compression, soit à une surcharge de traction, soit à une ou plusieurs surcharges de compression précédent ou suivant une surcharge de traction. Nous avons constaté que la durée du retard provoquée par une séquence de surcharges de traction/compression est plus faible que celle provoquée par une surcharge de traction seule. On montre que les principaux paramètres qui participent au retard sont : les contraintes résiduelles de compression, l'émoussement de la pointe de la fissure. Nous avons également proposé un modèle basé sur la loi d'Elber, la description des contraintes résiduelles de compression proposée par Marissen et sur l'évolution du rapport donné par Matsuoka

  • Titre traduit

    Influence of compression overloads, of traction overloads or of traction overloads before or after compression overloads on fissuration velocity of Z3CND1712 austenitic stainless steel : modeling of the phenomenon


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (62-[73] f., non paginé [ca 20] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. [5] f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.