Structure fine du gène de la protéine de la soie P25, chez Bombyx mori : analyse comparée de sa séquence nucléotidique avec celle des gènes codant pour la fibroïne et la séricine

par Martine Chevillard

Thèse de doctorat en Sciences. Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Jean-Claude Prudhomme.

Soutenue en 1986

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Jean-Claude Prudhomme.

  • Titre traduit

    Structural organisation of the p25 gene of bombyx mori and comparative analysis of its 5' flanking dna with that of the fibroin gene and sericin gene


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (61 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 53-60

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.