Modélisation des grandes transformations élastoplastiques d'un solide isotrope par la méthode des éléments finis : application à la forge à froid des métaux

par Henri-Jean Braudel

Thèse de doctorat en Sciences. Mécanique théorique

Sous la direction de Jean-Loup Chenot.

Soutenue en 1986

à Lyon 1 .

Les rapporteurs étaient Jean-Loup Chenot.


  • Résumé

    Le modele propose s'appuie sur une discretisation spatiale par elements finis et une discretisation temporelle par la procedure de chargement incremental. La formulation presentee fournit un systeme d'equation non lineaire fixe, dont les inconnues sont les deplacements des noeuds du maillage elements finis, et que l'on resoud par un algorithme base sur une methode de newton-raphson. On met en evidence le caractere tres "path independant" de la formulation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (226 p.)
  • Annexes : Bibliogr. non paginée [14] p.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB