Mouvements naturels des éléments dans une prairie : quantification des échanges d'azote entre lombriciens, sol et plantes

par Gérard Ferrière

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de René Bardin.

Soutenue en 1986

à Lyon 1 .

Le jury était composé de René Bardin.


  • Résumé

    Grace a une methode mise au point, il a ete possible de mesurer, en conditions ecologiques, l'emanation azotee d'un lombricien. Il a ete egalement possible de suivre qualitativement le transfert d'un element chimique a partir d'un compartiment animal vers un autre compartiment vivant : la plante. Ce transfert s'est avere etre, dans les conditions de l'experience, univoque et proche de 100%. Entre ces deux compartiments, un compartiment de transfert comportant vraisemblablement des peuplements microbiens a globalement ete defini


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (148 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 128-145

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.