Contribution à l'étude de la variabilité des précipitations et des bilans hydriques dans le nord-ouest du Maroc

par Abdelmalik Saloui

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Pierre Biays.

Soutenue en 1986

à Lille 1 .


  • Résumé

    Les hauteurs annuelles des précipitations, dans le nord-ouest marocain, diminuent en allant vers le sud et vers le sud-est. Mais, le régime saisonnier moyen (hpae) reste le même pour toute la région. En termes de fréquence, ce dernier ne correspond pas toujours aux régimes réels. La variabilité inter-annuelle des nombres de jours de pluie (secs) et des séquences de différentes durées est grande. Et ce sont les séquences de longues durées qui déterminent cette variabilité. La loi de polya g. Ajuste bien les séquences pluvieuses et celle de gumbel ajuste bien les hauteurs quotidiennes extrêmes de pluie. Le résultat de ces ajustements souligne le fait que le littoral est susceptible d'enregistrer des pluies très intenses et pendant des durées plus longues par rapport à l'arrière-pays. L'etp, et surtout les autres termes du bilan hydrique, varient considérablement d'une année sur l'autre. Les conséquences de cette variabilité sont aussi graves que la sécheresse elle-même ; des années très sèches comme des années très humides (inondations) peuvent s'observer dans le nord-ouest marocain, surtout sur le littoral. La grande variabilité caractérisant les précipitations et les autres termes du bilan hydrique s'explique par des facteurs aérologiques et géographiques.

  • Titre traduit

    ˜A œcontribution to the study of the precipitations and moisture budget variability in the north western morocco


  • Résumé

    The annual rainfolls of north-western morocco are decreasing towards south and south-east. The mean seasonnel organisation of precipitations (h. P. A. E. ) Is the same for the whole country. But as far as frequency is concerned, does not correspond to the actual regime year by year. We notice a great inter-annual variability of the number of days with (or without) precipitations, and long spells determine this variability. Polya's low fits the rainy spells and gumbel's low fits the extreme daily rainy values. At a consequence they underline that rainfalls are heavier and longuer on the coastal zone than on the hinterland. The p. E. And the other composents of water balance vary considerably year after year. The impacts of this variability are, as serious as drought itself ; very dry years and very wet years (with floods) follow other. The great variability characterising the precipitations and the other terms if the moisture budget can be explained by aerological and geographical factors.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (192, 165 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50377-1986-201
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.