Synthèse et réactivité de sulfites cycliques osidiques. Nouvelle méthode de glycosylation

par Alain Guiller

Thèse de doctorat en Chimie et physicochimie d’intérêt biologique et thérapeutique

Sous la direction de Christian Gagnieu.

Soutenue en 1986

à Lyon, INSA , en partenariat avec LCB - Chimie Biologique (Lyon, INSA) (laboratoire) .


  • Résumé

    Les sulfites cycliques sont utilisés dans certaines séries de composés organiques comme groupement protecteur et activateur de fonctions alcools. Dans le domaine de la chimie des sucres et des nucléosides, peu d'études ont concerné ce groupement, que ce soit sur le plan de la synthèse ou de la réactivité. Nous avons, dans ce mémoire, étudié le mode de formation de divers sulfites cycliques osidiques et évalué leur réactivité vis à vis de certaines entités nucléophiles Ainsi, à partir de divers méthyl glycosides , nous avons mis au point une méthode de synthèse régio-sélective de sulfites cycliques utilisant des dérivés dibutylstannylidènes(l). Ce mode de préparation permet de bloquer sélectivement un α-cis diol en présence d'autres fonctions alcools libres. Nous avons ensuite considéré le cycle sulfite en tant que groupement activateur de liaison C-0 et étudié leur réactivité vis à vis d'un nucléophile couramment utilisé en chimie des sucres: l'ion azoture (2). Cette nouvelle méthode d'introduction de la fonction azide, étendue à divers pentoses et hexoses de type furannique et pyrannique, nous a permis d'obtenir avec de bons rendements des α-azido-alcools de configuration trans. Nous avons également introduit le groupement cycle sulfite en C1-C2 de divers oses afin d'étudier la stéréosélectivité d'ouverture de ce cycle par certains nucléophiles et d'évaluer son intérêt dans les réactions de glycosilation (3). Ce nouveau groupement cyclique 1,2 stable se comporte comme un bon nucléofuge (4) et conduit à des azotures et benzoates de glycosyle α-hydroxylés en présence des ions azoture et benzoate. Ces sulfites cycliques 1,2 se sont révélés bien plus réactifs que les autres types de sulfites osidiques. La condensation de ces dérivés 1,2 avec des bases hétérocycliques azotés telles que l'uracile silylée conduit avec de bons' rendements à des nucléosides de configuration trans l' ,2' présentant un OH libre en position C-2. Ce procédé de fusion d'un cycle 1,2 avec une base nucléique activée constitue une nouvelle méthode de synthèse de nucléosides trans l' ,2' (5) (6). Nous avons appliqué ces méthodes à la synthèse d'un nouveau nucléoside am1ne de type D-xylopyrannique; précurseur d'analogues d'un inhibiteur des peptidyltransférases la gougérotine


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (119 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le juryDonnées extraites des formulaires d'enregistrement des thèses soutenues
  • Annexes : Bibliogr. p. 114-119

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(1025)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.