Etude des propriétés micromécaniques des verres métalliques base par Fer effet de la relaxation structurale, de la vitesse d'hypertrempe et de l’hydrogène en liaison avec la fragilisation

par Jean-Paul Allemand

Thèse de doctorat en Sciences des matériaux

Sous la direction de Joseph-Michel Perez.


  • Résumé

    L’absence d’ordre à longue distances confère aux verres métalliques certaines propriétés intéressantes susceptibles de conduire à divers débouchés industriels. Toutefois, ces débouchés se heurtent à un certainsnombre de problèmes liés par exemple aux conditions d ‘élaboration ou encore à l’évolution structurale de ces matériaux hors d’équilibre ; L’objectif de ce travail a été de mettre en œuvre une technique de mesure des propriétés micromécaniques (module d’Young, frottement intérieur, couplage magnétoélastique) pour apporter une contribution à l’étude de problèmes posés par les verres métalliques à base fer. L’effet de la relaxation structurale, de la vitesse d’élaboration et de la présence d’hydrogène sur ces propriétés a ainsi été précisé en liaison avec le phénomène de fragilisation. Il ressort de cette étude que la mesure des grandeurs micromécaniques s’avère un outil précieux pour la connaissance des phénomènes de relaxation structurale dans ces verres métalliques ferromagnétiques et magnétostrictifs. Nos avons pu mettre en évidence que la présence d’hydrogène au sein des verres métalliques conduit à des phénomènes anélastiques qui ont pu être attribués d’une part à une relaxation mécanique des atomes d’hydrogène, de type Snoek et d’autre part à une interaction hydrogène-parois de domaines ferromagnétiques. Par ailleurs, il a pu être monté que la fragilité de ces alliages vitreux peut s’expliquer par une évolution du matériau à l’état vitreux sans qu’il soit nécessaire de faire intervenir une quelconque cristallisation du verre

  • Titre traduit

    = Study micromechanical properties of iron-based metallic glasses : effect of structural relaxation, quench-rate and hydrogen in relationship with embrittlement


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (197 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chaque partie

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : C.83(886)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.