Étude des systèmes linéaires mal conditionnés

par Thierry Tedesco

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Joseph Noailles.

Soutenue en 1986

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    Les fondements theoriques du nombre de conditionnement et sa relation avec les erreurs numeriques engendrees lors de la resolution du systeme permettent d'obtenir des estimateurs simples pour une mise en oeuvre numerique. On decrit quelques methodes de preconditionnement pour ameliorer ce nombre, le minimiser par transformations lineaires sur le systeme initial: methode de hamming, preconditionnement optimal de nicholson. Pour resoudre un systeme lineaire, nous introduisons un controle dynamique dans les principaux algorithmes (l. U, q. R, gradient conjugue, etc. . . ). Cette approche presente des avantages par rapport a l'approche classique: fournir des informations utiles sur la solution telles que un encadrement du nombre de conditionnement, un controle dynamique d'erreurs numeriques ou eventuellement un ordre de grandeur de la precision, attendue. A la fin de ce memoire, quelques exemples numeriques sont donnes, fournis par le logiciel cree

  • Titre traduit

    On illconditioned linear systems


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 9-260 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin d'ouvrage

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École nationale supérieure d'électrotechnique, d'électronique, d'informatique, d'hydraulique et des télécommunications. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 86INPT028H/1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.