Les structures de l'imaginaire tchicayeen. (une etude de la prose)

par SEVERIN AGUI

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Simone Vierne.

Soutenue en 1986

à Grenoble 3 .


  • Résumé

    Partant de la mythocritique et de l'archetypologie de monsieur g. Durand nous nous sommes efforces de degager les structures de l'imaginaire tchicayeen. Nous avons constate que l'imaginaire du congolais est d'abord place sous les signes diurnes et qu'il bascule ensuite dans le regime nocturne. Des le debut l'ecrivain separe, oppose et tranche mais parvient a reconcilier les contraires par l'euphemisation du mal. Son imaginaire part donc des structures schizomorphes pour s'ouvrir sur les structures synthetiques ou disseminatoires.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 363 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD 205141/1986/27
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.