Sionistes-socialistes, sejmistes et poalei-tsion en russie : les premieres annees, 1900-1907

par Bernard Suchecky

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Marc Ferro.

Soutenue en 1986

à Paris, EHESS .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La nebuleuse de cercles sionistes socialistes apparus dans la zone de residence juive de l'empire tsariste vers la fin des annees 1890 et connus sous le nom generique de poalei tsion (ouvriers de sion), engendre, pendant la revolution russe de 1905, trois partis politiques distincts: le parti ouvrier sioniste socialiste ("s. S"; odessa, janvier 1905), territorialiste: le parti ouvrier social democrate juif-poalei tsion ("borokhoviste"; poltava, fevrier 1906), palestiniste; le parti ouvrier socialiste juif ("sejmistes", "s. E. R. P. "; kiev, avril 1906), extraterritorialiste. Moins influents que le bund, ces partis jouerent cependant un role appreciable au sein de la population juive, jusqu'a leur disparition, en 1918-1922. Leurs militants se distinguerent notamment dans le mouvement syndical juif, d'une part, et fonderent, en russie, en pologne et dans l'emigration (usa, france), de multiples foyers de modernisation de la langue et de la culture yiddish. Partisans de l'autonomie nationale juive sous diverses formes (territoriale, extra-territoriale, culturelle), ils contribuerent a faire progresser la reflexion du mouvement revolutionnaire russe sur la question nationale.

  • Titre traduit

    Zionists-socialists, sejmists and poalei zion in russia: the first years, 1900-1907


  • Résumé

    The zionist socialist circles that appeared in the jewish pale of settlement of the russian empire at the end of the 1890's and known under the general name of poalei zion (workers of zion), gave birth, during the russian revolution of 1905, to three different parties: the zionist socialist workers party ("s. S. "; odessa, january 1905), territorialist; the jewish social democratic workers party-poalei zion ("borokhovists";poltava, february 1906), palestinist; the jewish socialist workers party ("sejmists", "s. E. R. P. "; kiev, april 1906), extra-territorialist. Though less influent than the bund, these parties nevertheless plaid an important role within the jewish population, untill they disappeared, in 1918-1922. Their militants distinguished themselves in the jewish tradeunion movement, on one hand, and founded, on the other hand, in russia, in poland and in the countries of jewish immigration (usa, france), numerous institutions that modernized the yiddish language and culture. Advocating jewish national autonomy (cultural, territorial and extra-territorial), they also contributed to the progress of the theoretical thought of the russian revolutionnary movement on the national question.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 3402 (1)
  • Bibliothèque : Centre d'études slaves. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Ms 397

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1986-570
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.