Etude du mode d'intégration des plasmides IncP-1 dans le chromosome de myxococcus xanthus : Optimisation de ces plasmides pour le transfert de gènes étrangers chez cette bactérie

par Samir Jaoua

Thèse de doctorat en Génie enzymatique, bioconversion et microbiologie

Sous la direction de Janine Guespin-Michel.

Soutenue en 1986

à Compiègne .


  • Résumé

    Le plasmide RP4 et ses dérivés du même groupe d'incompatibilité (IncP-1) sont transférables par conjugaison chez Myxococcus xanthus, où ils se maintiennent intégrés dans le chromosome. Le mode d'intégration de ces plasmides s'avère tout à fait différent de ce que l'on trouve chez d'autres bactéries à gram négatif. Ces plasmides intégrés peuvent subir des remaniements dans des proportions variables selon les cas et sont susceptibles d'être stabilisés. De nouveaux vecteurs sont préparés. Ces vecteurs ont une très grande efficacité de transfert chez plusieurs souches de Myxococcus xanthus. L'insertion dans un de ces vecteurs in vitro du gène appA codant pour la synthèse de la phosphatase hyperacide d'E. Coli, montre que ce gène est exprimé chez Myxococcus xanthus.

  • Titre traduit

    Study of the mode of integration of IncP-1 plasmids into the chromosome of myxococcus xanthus : Optimisation of these plasmids for foreign gene transfer to this bacterium


  • Résumé

    IncP-1 plasmids (RP4 and its derivatives) are self-transmissible to Myxococcus xanthus, and maintained integrated into the host chromosome. The mode of integration is different from the one described for other gram negative bacteria. These plasmids are liable to structural instability, but it is possible to isolate stabilized insertions. New vectors are prepared. They have a high efficiency of transfer into many strains of Myxococcus Xanthus. The gene appA is cloned in vitro in one of these new vectors. Its codes for the synthesis og hyperacid phosphatise of E. Coli. This gene is expressed by Myxococcus Xanthus.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (139 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 120 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1986 JAO I232
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.