Biocapteurs à oxydase : Etudes et applications

par Jean-Louis Romette

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Daniel Thomas.

Soutenue en 1986

à Compiègne .


  • Résumé

    Après une introduction montrant l’implication de l’analyse enzymatique dans le domaine plus large de la biochimie, une étude de marché est réalisée au niveau mondial, européen et français. Cette étude fait apparaître les tendances très nettes du développement en matière d’appareil d’analyse biochimique vers l’utilisation des enzymes immobilisées dans de petits appareils monoparamètriques automatiques. Les biocapteurs représentent les futurs outils de l’analyste industriel ou clinicien. Une méthode est décrite pour immobiliser et utiliser des oxydases comme élément actif de biocapteur. L’application de ce système est développée à travers un équipement. Une dizaine de paramètres peuvent être déterminés par ce dispositif. La méthode est testée dans différents secteurs de l’industrie pour montrer sa crédibilité.

  • Titre traduit

    Oxidases biosensors : Studies and apllications


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 343 p.
  • Annexes : 166 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1986 ROM 58
  • Bibliothèque : Institut National des Sciences Appliquées. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : THE ROM
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.