Les niveaux et les facteurs explicatifs de la sante au senegal de 1960 a 1982

par Birahime Diongué

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Patrick Guillaumont.

Soutenue en 1986

à Clermont Ferrand 1 .


  • Résumé

    Il s'agit, dans le cadre de cette these d'etudier les niveaux de sante des senegalais d'une part et de proceder a l'analyse des facteurs explicatifs de leur sante d'autre part. Dans la premiere partie, nous avons utilise les indicateurs des resultats tels que les taux de morbidite en nous basant sur les statistiques du ministere de la sante publique seulement, faute d'enquetes epidemiologiques. L'analyse des tendances a montre une forte prevalence de certaines maladies comme le paludisme avec cependant de grandes differences entre les regions. Toutefois, malgre la disparition des grandes endemies comme la peste, la variole et la maladie du sommeil, d'autres maladies telles que le paludisme, la tuberculose, la lepre, les maladies sexuellement transmissibles, les maladies nutritionnelles et diarrheiques, la rougeole, la coqueluche, les suites d'avortements et de couches constituent les grands fleaux. Mais les statistiques de morbidite ne refletent pas la realite senegalaise ; en effet, les infrastructures sanitaires sont presqu'exclusivement implantees dans les villes et, par consequent, elles ne sont frequentees que par les citadins. En outre, l'attrait qu'exerce la medecine traditionnelle n'est pas negligeable, bien au contraire. Toutes ces raisons nous ont pousse a croire que la morbidite n'est pas connue et donc qu'elle ne peut pas constituer une base d'etude des niveaux de sante au senegal. C'est ainsi que nous avons aborde la mortalite qui est un evenement certain et plus connu. Nous avons analyse dans une deuxieme partie les facteurs explicatifs de la sante et pour cela, nous avons utilise 17 variables sanitaires et socio-economiques comme etant susceptibles d'expliquer le niveau de la mortalite infanto-juvenile (variable expliquee). Nous avons procede a une analyse econometrique differentielle, d'abord au niveau national, puis a un pooling-data ne comprenant que les 6 regions et ensuite a un modele applique sur dakar puis sur ngayokheme. Les variables demographiques, la disponibilite en forages, la couverture en lits ainsi que le taux de scolarisation ont ete les principaux facteurs explicatifs du niveau de sante dans les regions et a dakar. Le revenu par tete n'a pas ete une variable significative. Sur le plan du personnel, a dakar la couverture medicale et paramedicale (sages-femmes) ont ete des variables significatives alors qu'au


  • Résumé

    The purpose of this thesis is first to study the health levels of senegalese people and secondly to analyse the factors explaining their health standard. In the first part, we used the result indicators such as morbidity rates, based on the ministry of public health data only, since they are no epidemiologic surveys. The trends analysis indicated a strong prevalence of certain diseases, such as malaria, with nevertheless important disparity between the regions. However, despite the eradication of big endemics such as plague, small pox, sleeping disease, others diseases such as malaria, tuberculosis, leprosys, sexually transmissible diseases, nutritionnal and diarrhoeal diseases, measles, whooping cough, consequences of abortions and deliveries, represent the most important plagues. But the morbidity data do not correspond to the senegalese reality : in fact, the health infrastructures are almost exclusively settled in towns and consequently, they benefit only to urban population. Moreover, the attraction of traditionnal medecine is not to be neglected, but it is the opposite. All these reasons led us to believe that the morbidity is not really known and consequently that this indicator can not constitute a study base of the health (or levels) in senegal. That is why we choose the mortality, which is a incontestable evidence and a more known indicator. We analysed in a second part the health factors and, in order to so, we used 17 health and socio-economic variables supposed to explain the level of infant mortality (explained variables). We went on with a differential econometric analysis, at first at the national level, then with a pooling-data analysis including only 6 regions and finally with a model applied to dakar, then to ngayokheme. The demographic variables, the availability of the coverage of beds, as much as the schooling rate have been the main explanatory factors of health status in the regions and in dakar the income per capita did not reveal itself as a significative variable. But, in terms of personel, in dakar the medical and paramedical (midwives) coverage have been significative variables, when at the region level, the population per nurse indicator only prove significative.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université. Section Droit et Sciences économiques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.