Contribution à l'étude du cycle de l'azote en écosystème macrotidal

par Philippe Souchu

Thèse de doctorat en Chimie marine

Sous la direction de Paul Tréguer.

Soutenue en 1986

à Brest .


  • Résumé

    L'evolution saisonniere des transferts biogeochimiques d'azote inorganique dissous (nid) aux trois interfaces (eau douce-eau de mer; eau-sediment; eau-atmosphere) est etudiee dans un ecosysteme littoral macrotidal d'europe occidentale (la rade de brest, france). En periode hivernale et printaniere, la principale voie de fertilisation (azote nitrique) est d'origine fluviale (lessivage des sols de bassins versants agricoles). Le recyclage de l'azote, a l'interface eau-sediment, sous forme ammoniacale, permet le maintien d'une production primaire importante en ete et en automne. Les flux de nid d'origine atmospherique sont mesures sur trois sites de bretagne occidentale (influence marine, agricole et urbaine). S'ils restent faibles a l'echelle annuelle, ces flux peuvent representer pour l'ecosysteme littoral une source transitoire non negligeable, en periode estivale et automnale. Des budgets saisonniers des flux de nid entrant dans le systeme sont dresses et compares aux besoins de la production primaire pelagique. La dynamique du nid et de l'activite des producteurs primaires est interpretee en relation avec le concept d'ergocline


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 124 p.
  • Annexes : Bibliogr. p.120-122

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation Section Droit-Sciences-STAPS.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRC86/25
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.