Morpho-sédimentologie et évolution des littoraux meubles du sud-est de l'Irlande

par Marie-Hélène Ruz

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de André Guilcher.

Soutenue en 1986

à Brest .


  • Résumé

    Cette thèse présente les résultats de recherches géomorphologiques menées sur les littoraux meubles du sud-est de l'Irlande. La côte sud-est de l'Irlande possède une côte basse caracterisée par la diversité des constructions meubles littorales qui barrent des lagunes. On y trouve des cordons dunifiés à crêtes individualisées de type darss, des pouliers dont la progression a entravé l'écoulement vers la mer de petits fleuves côtiers, des pointes sableuses progressent en vis à vis et s'avancent à l'embouchure d'un estuaire, des cordons de barrage isolent des lagunes. Un suivi pluri-annuel de profils de plages a mis en évidence une évolution saisonnière classique des estrans: démaigrissement après la période hivernale et engraissement pendant l'été. Chaque accumulation évolue actuellement en fonction des réserves sédimentaires disponibles, qui sont très limitées, et de la dérive littorale majeure induite par les houles efficaces. Chaque plage constitue un compartiment sédimentaire indépendant. Depuis 1840, la comparaison du trait de côte figuré sur les cartes anciennes avec la ligne de rivage actuelle a révélé une tendance générale au recul des plages. Ce travail montre que cette crise érosive est en grande partie à relier aux aménagements dont ont fait l'objet ces littoraux meubles depuis plus d'un siècle.


  • Résumé

    This thesis gives the results of geomorphological researches carried out on built-up coasts of southeast Ireland. The shoreleine of southeast Ireland is low and includes various sandy spits or bars enclosing lagoons more or less completely. There are bars of the darss type, in which individual ridges built by waves are subsequently fed in situ by eolian sands without becoming true dunes; spits growing across the estuaries of small coastal rivers; sandy headlands anchored on either side of the entrance of estuaries; lagoons completely cut from the sea. Investigations carried on for three years on beach transverse profiles have shown a classic seasonal evolution, with erosion in winter and accretion in summer. The present-time evolution of each paricular feature depends on sediment supply, which is quite limited, and on coastal drift deriving from the efficient swells. Each beach forms a special sedimentary cell. The comparison of the shoreline found on old (1840) maps with the present-time ones points to a general coastal retreat. This contemporaneous evolution is, for a large part, due to man-made works carried out for more than one century in that area

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (403 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. 371-390

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation. Section lettres et sciences sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TBRY86/6

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF 200563/1986/5
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 87-141
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 86 BRES 1007
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.