Formes de corrosion et de construction organogène des littoraux actuels calcaires de Méditerranée. Termes de comparaison pris en mer rouge

par Rémi Dalongeville

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de André Guilcher.

Soutenue en 1986

à Brest .


  • Résumé

    Cette étude dresse un catalogue détaillée des formes littorales développées dans les roches carbonatées et dues essentiellement à la corrosion d'une part, à la construction organogène d'autre part. Chaque forme est longuement décrite et soigneusement définie. Mais la description ne suffit pas pour comprendre la genèse des formes littorales et l'étude montre l'importance de l'intervention des organismes vivants, dans tous les processus de destruction mais aussi dans la construction. Le rôle des végetaux microphytes (cyanophycées notamment), celui des animaux brouteurs sont mis en évidence : l'ensemble de ces interventions constitue la biocorrosion qui entre pour une large part dans l'explication de la majorité des formes. Les algues et les animaux sont aussi constructeurs et leur rôle dans la morphologie littorale est important. Ces actions de destruction et de construction ne sont pas séparées, ni dans le temps ni dans l'espace, et prennent le relais les unes des autres. Les formes littorales, le littoral tout entier ont donc une évolution polygénique et polychronique. L'importance de la corrosion et de la construction dépend directement de l'alimentation en eau, en qualité et en quantité le supralittoral connaît une corrosion ponctuelle (à l'origine des mares) et la construction organogène ne s'y établit pas ou trés peu. Le médiolittoral est l'étage où se développe une corrosion très active, responsable de formes typiques comme l'encoche et le trottoir, mais aussi d'une construction importante : l'encorbellement à lithophyllum tortuosum, la console à vermets sont parmi les formes les plus fréquemment observées. C'est dans cet étage mediolittoral que la succession entre formes de corrosion et formes de construction est la plus nette : les edifices organogènes sont le plus souvent installés dans un profil littoral d'abord dû à la corrosion. Dans l'étage infralittoral, une sorte d'équilibre est réalisé entre processus de destruction et processus de construction. Si la corrosion est à l'origine de nombreuses formes, il n'est pas possible de toutes les lui attribuer et, en tout cas, il n'est pas vérifié que de petites cavités (centimétriques) puissent devenir des cavités géantes (décametriques) par le seul jeu de la corrosion.

  • Titre traduit

    Corrosion and organogenic forms of the mediterranean calcareous present coastline. Comparison with the red sea


  • Résumé

    This work draws up a detailed catalogue of coastal forms in limestone roks linked mainly with corrosion and organogenic constructions. Every forms is slowly described and carefully defined. But description is not enough and this study shows how considerable is the part of the organisms, not only in all the destruction processes but in construction ones to. We take into account the part of microphytes algae (mainly cyanophyta) and of grazing animals : all of these processes constitute the biocorrosion which explains largely numerous forms. Algae and animals often build forms and play a great part in the coastal morphology. These actions of erosion or construction are not separated and reliewe one another. The evolution of the coastal forms and the coast itself is polychronio and polygenic. The importance of the corrosion and of the construction depends directly on supply of water, quantitatively and qualitatively. The supralittoral zone knows an often punctual corrosion (giving rock pools) but organogenic construction doesn't appear of very few. In the mediolittoral zone a very active corrosion spreads out, liable for typical forms as a notch or a platform (trottoir) but also for considerable constructions : the cornice of lithophyllum tortuosum and the console of vermetids are the most frequent forms. It is in this mediolittoral zone that the sequences of corrosional forms and construction forms are clearest : organogenic constructions are generally set up on a corrosional coastal profile. In the infralittoral zone, a kind of equilibrium does exist between erosional and construction processes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (373-156 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 8-28

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Endoume). Observatoire des Sciences de l’Univers (OSU). Institut Pythéas.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : E-1578
  • Bibliothèque : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation. Section lettres et sciences sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : RC23751
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THCLA DAL (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.