Le veuvage et la condition de la femme chez les Lamba du Togo

par Ashira Aissah-Assih

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Sory Camara.

Soutenue en 1986

à Bordeaux 2 .


  • Résumé

    D'ordinaire, c'est le mariage qui est choisi par les anthropologues pour etudier la condition de la femme. Ici, ce n'est pas l'instauration de la relation matrimoniale qui est etudiee mais la rupture de ce lien; c'est a dire le veuvage. Car, s'il est vrai que le mariage determine le statut de la femme, la rupture de ce lien doit reveler de maniere la plus manifeste, la condition reelle de la femme. Du point de vue de l'organisation sociale, les lamba du togo sont une societe patriarcale segmentee en clans et lignages. Mais si l'homme monopolise le pouvoir politique, c'est la femme qui detient le pouvoir economique. Les rapports entre l'homme et la femme dans cette societe sont regis ainsi par un jeu de strategies. A la faveur des institutions, l'homme va essayer de recuperer l'autorite qu'il a perdue dans la realite quotidienne, sur le plan symbolique et religieux. Ainsi, le rituel de veuvage se revele comme une institution de compensation ou on va enfin pouvoir rendre concret l'ideologie fondee sur la superiorite de l'homme et l'inferiorite de la femme dont le statut n'existe que par rapport au mari et par rapport a l'enfant qu'elle va donner. Ce rituel semble faire de la femme un etre assujetti mais dans la realite, il ne l'aliene pas du tout. Seulement pendant ce laps de temps, la femme est soumise a la societe patriarcale ceci sur le plan symbolique et ideologique mais pas sur le plan reel. C'est en cela que le veuvage peut etre considere comme un evenement revelateur de toute la condition feminine chez les lamba du togo.


  • Résumé

    Lamba of togo are a patriarchal society divided by clans and lineages. But if the man monopolizes the political power, it's the woman who detains the economical one. So, relations between the man and the woman out of this society are ruled by a game of strategies which made that none of those lines can monopolize the absolute power. Widowhood ritual appears like an institution of compensation, dating from people can concretise the ideology built on the idea of the man superiority and the woman inferiority whom statute is definite from her husband and from her future child. So, the woman is symbolically submissive during a period of time to the patriarchal society, but not really. In the main, the widowhood can be considerated like an event revealer of all the feminine condition.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 267 f

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : VTA 1986/2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.