Flore algale (Rhodophyta, Phaeophyceae, Chlorophyceae, Bryopsidophyceae) de l'Etang de Thau (Hérault)

par Naceur Ben Maiz

Thèse de doctorat en Écologie

Sous la direction de Charles François Boudouresque.

Soutenue en 1986

à l'Université Aix-Marseille 2 , en partenariat avec Université d'Aix-Marseille II. Faculté des sciences (autre partenaire) .


  • Résumé

    Dans ce travail, 145 taxons d'algues (bangiophyceae, florideophyceae, phaeophyceae, chlorophyceae et bryopsidophyceae) sont mentionnes. La majorite d'entr'eux sont decrites brievement. Plus que la moitie des especes recensees sont nouvelles pour la flore algale de l'etang de thau. Un certain nombre d'especes particulierement interessantes sont decrites plus en detail: chrysymenia wrightii connue du japon et de coree est nouvelle en mediterranee; laminaria japonica, undaria pinnatifida et sargassum muticum, originaires des cotes japonaises, ont ete introduites accidentellement en mediterranee par la voie de l'ostreiculture, dans l'etang de thau; les deux dernieres ont ensuite amorce leur sortie en mer ouverte; griffithsia corallinoides. De l'atlantique, pourrait etre nouvelle en mediterranee; pylaiella littoralis et chorda filum, dont la presence en mediterranee etait douteuse, sphaerotrichia divaricata et desmarestia viridis, toutes de l'atlantique, sont bien representees dans l'etang de thau; laurencia coronopus, endemique de la mer noire, grateloupia doryphora et lomentaria firma. , des cotes italiennes et de l'adriatique, sont nouvelles pour la flore marine francaise; solieria chordalis, alsidium corallinum, elachista stellaris, desmotrichum undulatum, stictyosiphon adriaticus et pseudodictyon inflatum sont des especes rarement signalees en mediterranee occidentale. La physionomie des peuplements a sargassum muticum, espece qui determine une phytocenose particuliere dans l'etang, a ete suivie dans deux stations de substrat dur (meze et balaruc) apparemment differentes par la composition floristique et les variations saisonnieres. L'influence de s. Muticum, qui constitue desormais un element permanent de la flore de l'etang, sur les peuplements indigenes est discutee; le developpement exuberant de cette espece est a l'origine de la reduction du nombre d'especes presentes (occupation de substrat, reduction, parfois extinction, de la lumiere en sous-strate). Les caracteres generaux de la flore algale de l'erang de thau sont examines: affinite froide (dominance de l'element atlantico-boreal) et richesse floristique par rapport aux autres etangs mediterraneens; l'hypothese d'un enrichissement recent de cette flore, en particulier par des especes provenant de l'atlantique ou des cotes japonaises avec l'ostreiculture, a ete discutee


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 358 ill.
  • Annexes : Bibliogr.f. 275-290

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 15441
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.