Variations mensuelles de la biomasse et de la production du phytoplancton d'une zone côtière d'intérêt aquicole : "Anse de Carteau-Golfe de Fos"

par Jean Folack

Thèse de doctorat en Océanographie biologique

Sous la direction de Jean-Marie Pérès.

Soutenue en 1986

à Aix-Marseille 2 , en partenariat avec Université d'Aix-Marseille II. Faculté des sciences (autre partenaire) .


  • Résumé

    Une etude des facteurs du milieu de la matiere particulaire en suspension de la biomasse et de la production du phytoplancton dans un milieu de type estuarien de la mediterranee nord occidentale (anse de carteau golfe de fos, france) a ete realisee dans le but d'evaluer sa capacite biotique en vue d'une exploitation conchylicole. L'etude s'est poursuivie sur une periode de 12 mois. L'analyse des variations mensuelles des facteurs du milieu montre que nous sommes en presence d'un ensemble domine par les vents et les apports d'eaux douces provenant de l'etang de berre et du rhone, entrainant, par temps calme, une stratification a deux couches. Le phytoplancton consitue essentiellement d'especes marines montre des floraisons en periode estivale alors que plus generalement le bloom se situe au printemps. En 1984, le printemps a ete relativement froid. La biomasse phytoplanctonique (chlorophylle a) est a peu pres 10 fois celle mesuree en mediterranee nord occidentale dans les eaux larges, alors que la production primaire exprimee en gcm**(-2)an**(-1) n'est que le double. Le milieu etudie montre les potentialites nutritives (glucides, proteinesm lipides) tres comparables a celles des autres milieux aquicoles. Une analyse de regression multiple et en composantes principales montre que les facteurs dominants dans le milieu etudie sont essentiellement la temperature et la salinite en surface, alors qu'a 4 m sont essentiellement l'eclairement et les elements azotes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.; 168 f.; 110 f.
  • Annexes : Bibliogr.f. 155-168

Où se trouve cette thèse ?