Les gangues ovulaires d'amphibiens urodèles : étude de la formation in situ de certaines enveloppes et de leurs rôles physiologiques

par Hubert Lerivray

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Jean Joly.

Soutenue en 1985

à Rennes 1 .

Le président du jury était Jean Joly.

Le jury était composé de R. Billard, Jean Gouranton, Patrick Jego, Yves Valotaire, D. Webb.


  • Résumé

    Etude comparative de certaines caractéristiques de la gangue ovulaire chez plusieurs amphibiens urodèles. Une enveloppe particulière: la zone dense n'est secrétée par aucun segment de l'oviducte, elle pourrait être formée par une réaction de précipitation entre les produits de sécrétion de l'oviducte antérieur et de l'oviducte moyen. La zone dense se comporte comme une membrane de dialyse en empêchant les grosses molécules de la gangue interne de diffuser. Une activité hemagglutinante a été mise en évidence dans la gangue interne ou la plus externe. Les interactions entre les spermatozoïdes et les gangues ont été analysées

  • Titre traduit

    The egg capsules in the urodele amphibian : study of the in situ biosynthesis of the envelopes and their biological activity


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (129 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 120-129

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes 1. Service commun de la documentation. BU Beaulieu.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1985/46
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 138 467
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.