Bouturage in vitro, en vue de la production de plants chez l'igname Dioscorea Sp. L.

par Richard Arnolin

Thèse de doctorat en Développement et amélioration des végétaux

Sous la direction de Yves Demarly.

Soutenue en 1985

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

Le président du jury était Yves Demarly.

Le jury était composé de Yves Demarly, Lucien Degras, Robert Jonard, E. Miginiac, P. Perennec.

Les rapporteurs étaient Lucien Degras.


  • Résumé

    Dans le présent travail les possibilités de multiplication par bouturage in vitro, de trois cultivars d’igname présentant un grand intérêt économique ont été étudiées, et le comportement des vitroplantules ainsi obtenues a été observé. Les explants primaires doivent être prélevés sur des parties jeunes de plantes conduites en serre. Les auxines sont favorables à l’enracinement de boutures ; une cycokinine comme la benzyl adénine est plutôt favorable à la caulogenèse. D. Cayenensis rotundata, c. V. V17/2, donne le meilleur coefficient de multiplication, sur le milieu 169, dérivé du milieu M. S. Par C. Martin, soit 164 000 en 12 mois ; mais c’est aussi le cultivar qui présente le plus de difficultés au moment du transfert au champ. L’allongement de la longueur du jour permet la production de plants de V17/2, avec un coefficient de multiplication théorique de 484 000 sur deux ans. D. Trifida (c. V. INRA 5-20) et D. Alata (c. V. Belep) sont plus rustiques, quant à leur transfert au champ, qui nécessite tout de même une bonne brumisation. INRA 5-20 semble acquérir une amélioration de son comportement au champ, par le simple bouturage in vitro.

  • Titre traduit

    In vitro cutting in view of seed production of yams, Dioscorea sp. P. L.


  • Résumé

    In the present work the possibilities of multiplication through in vitro cutting of three yam cultivars of high economical value, have been studied, and the field behaviour of the in vitro plantlets thus obtained has been observed. The primary explants must be taken from young parts of plants cultivated in green house. Auxins are favorable for rooting of cuttings: a cytokinin like benzyladenin is rather favorable to shoot organogenesis. D. Cayenensis rotundata cv V17/2 give the best multiplication ration with the medium 169 derived from M. S. By C. Martin, reaching 164 000 after 12 months; but this cultivar proved to be also the most difficult to transfer to the field. With the lengthening of daylight a production of V17/2 seed-tuber reaches a theorical ratio of 484 000 over two years. D. Trifida cv INRA 5-20 and D. Alata cv Belep are more hardy refering to their transfer to the field, which however need a good mist. INRA 5-20 has seemingly its field behavior improved through the simple in vitro cutting technic.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (135 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 127-135

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Saclay. DIBISO. BU Orsay.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1985)374
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.