Représentation par triangulation de la surface d'objets tridimensionnels

par Behrouz Gholizadeh

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Francis Schmitt.

Soutenue en 1985

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

Le président du jury était Claude Puech.

Le jury était composé de Francis Schmitt, Claude Puech, Olivier Faugeras, Claude Bellevaux, Henri Maître.


  • Résumé

    Dans cette thèse nous avons développé deux méthodes d’approximation des surfaces d'objets 3D dont la surface est échantillonnée par une centaine de milliers de points. Ces points sont répartis selon un maillage régulier de méridiens et de parallèles. Dans un premier temps nous nous sommes ramenés à une méthode assez simple de compression d'information par triangulation de l'objet à partir des coupes parallèles ou des coupes méridiennes. Cette technique est de mise en œuvre très simple, de coût informatique limité mais ses performances tant en compression qu'en fidélité de représentation sont également limitées. Nous avons développé ensuite une méthode beaucoup plus générale d'approximation progressive de la surface d'objet 3D. Dans cette méthode un polyèdre de départ est au préalable choisi. Les faces du polyèdre sont alors récursivement partagées selon une stratégie qui nous permet de contrôler le nombre de facettes constituant la représentation ainsi que la qualité géométrique de cette représentation. (De très bons résultats ont été obtenus sur des objets variés avec un nombre de facettes variant de 1000 à 12000).

  • Titre traduit

    Representation by triangulation of the 3D object surface


  • Résumé

    In this thesis have two methods been developed for the approximation of 3D object surfaces. These surfaces are sampled with several hundreds of thousands of points which are located on a regular lattice of meridian and parallel lines ln a first approach, we limited ourselves to a method of data compression in which triangulation of the abject is derived from slices of parallels and meridians. This technic is inexpensive, easy to implement but suffers from limited performances (compression ratio and accuracy of representation). The second method we next developed makes use of progressive polyhedral approximation of 3D object surfaces. In this method we begin with an initial polyhedron, the triangular facets of which are recursively split with a strategy that allows the control of not only the number of facets in the representation but also the geometric quality of this representation Very good results have been obtained with various objects and different numbers of facets ranging from 1000 to 12 000.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (179 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 157-165

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1985)336
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034163
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.