Méthodologie du transfert des gènes d'Aegilops ventricosa à Triticum aestivum : analyse cytogénétique d'hybrides interspécifiques et étude de lignées d'addition Blé-Aegilops

par Françoise Dosba

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Yvonne Cauderon.

Soutenue en 1985

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Pour l’amélioration génétique du blé tendre (Triticum aestivum L. Thell – 2n = 42, génomes ABD-), on tente d’introduire des gènes venant d’une espèce sauvage Ae. Ventricosa (2n = 28, génomes Dv, Mv) qui offre un remarquable ensemble de résistances aux parasites. La méthodologie à utiliser pour l’introgression des gènes de résistance chez le blé est analysée après avoir précisé les relations phylogéniques d’Ae. Ventricosa avec les autres espèces et par là même sa structure génomique (notes 1 à 6). Le déterminisme génétique des caractères agronomiques apportés par le génome MV est étudié après obtention et identification des lignées d’addition blé-Aegilops ventricosa. Des analyses cytogénétiques, biochimiques, biométriques ou physiologiques ont conduit à l’identification de 4 lignées sur cytoplasme Aegilops et 5 sur cytoplasme de blé tendre (notes 6 à 10). L’étude du comportement des lignées d’addition vis-à-vis des parasites montre que la résistance à Heterodera avenae, à Erysiphe graminis et à Puccinia recondita est liée au chromosome additionnel des lignées A (notes 10 et 11). La résistance au piétin-verse est principalement associée au génome D (note 12).

  • Titre traduit

    Methodology of the transfer of the Aegilops Ventricosa genes to Triticum aestivum : cytogenetical analysis of interspecific hybrids and study of wheat-Aegilops addition lines


  • Résumé

    The wheat breeding can be achieved by using genes introgression from a wild species Ae. Ventricosa (2n = 28, DvMv genomes) offering a high level of resistance to five parasites. The methodology to use is analysed after having precised the phylogenic relationships of Ae. Ventricosa with other species and therefore its genomic structure (publications 1, 2, 3, 4, 5). The genetic determinism of agronomical characters supported by the MV genome is studied by means of wheat-Aegilops disomic addition lines. Cytogenetical, biochemical, physiological or biometrical analysis allows the identification of 4 addition lines of Aegilops cytoplasm and 5 on wheat cytoplasm (publications 6, 7, 8, 9). The study of their behaviour towards parasites shows the relationships between the resistance to Heterodera avenae, Erysiphe graminis and Puccinia recondita and the added chromosome of the A lines (publications 10 and 11). The resistance to eyespot (Pseudocersosporella herpotrichoides) appears essentially due to the D genome (publication 12). The possible uses of addition lines are discussed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (190 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 58-69

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Saclay. DIBISO. BU Orsay.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1985)312
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034139
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.