Contribution à l'étude du contrôle humoral de la détermination de la différenciation des cellules souches hématopoiétiques pluripotentes (CFU-s) chez la souris

par Evelyne Lauret

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Emilia Frindel.

Soutenue en 1985

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

Le président du jury était Emilia Frindel.

Le jury était composé de Colette Vendrely, Françoise Dieterlen-Lièvre, André Beaumont.


  • Résumé

    Le système murin est utilisé pour étudier les mécanismes de régulation du choix de différenciation que fait la cellule souche pluripotente hématopoïétique (CFU-S) vers l’une ou l’autre des lignées sanguines. La méthode employée pour cette étude est basée sur l’analyse histologique des nodules spléniques formés par le développement des clones de CFU-S dans la rate de souris irradiée ayant reçu de la moelle 10 jours auparavant. Les proportions de chaque catégorie histologique étant définies et constantes pour une souche de souris donnée, il apparait que tout changement des proportions des différentes catégories histologiques à la suite d’une agression infligée au système hématopoïétique reflète nécessairement une modification de la détermination des cellules souches pluripotentes. L’étude des effets de cytosine arabinoside, administrée sous forme fractionnée à une souris, montre que ce protocole de traitement, in vivo, oriente préférentiellement la détermination des CFU-S médullaires et spléniques vers la granulopoïèse et la mégacaryocytopoïèse au détriment de l’érythropoïèse. De plus, le sérum de souris ainsi traité contient des facteurs humoraux capables d’orienter, in vitro, la détermination de CFU-S réceptrices de moelle de souris normale vers la lignée granulocytaire : ces facteurs, appelés pluripoïétines G, sont sécrétés par la rate et probablement par d’autres tissus. Ces résultats confirment l’hypothèse d’un contrôle humoral de la détermination des CFU-S, notion déjà établie pour la lignée érythrocytaire dans notre laboratoire. La sécrétion des pluripoïétines spécifiques des lignées érythrocytaire et granulocytaire est soumise à un mécanisme de rétrocontrôle qui dépend, tout au moins en partie, des proportions relatives des précurseurs unipotents de chacune de ces lignées.

  • Titre traduit

    Humoral control of pluripotent haematopoitic stem cell differenciation (CFU-S) in mice


  • Résumé

    Studies have been carried out in mice to investigate mechanisms of cell differenciation, in particular the determination of the pluripotent haemopoietic stem cell (CFU-S) towards one cell lineage. The method employed is the histological analysis of spleen colonies formed by stem cells 10 days after injection into irradiated mice. Changes in the proportions of colonies of different types as the result of perturbation of haemopoiesis must necessarily reflect a change in the determination of the pluripotent stem cells. A study of the effect of repeated administration of cytosine arabinoside demonstrated a preferential shift in CFU-S determination towards granulopoiesis and megakaryocytopoiesis. In addition, the serum of mice treated in this way contains humoral factors capable, in vitro, of alter determination toward granulopoiesis. These factors have been called pluripoietis G and have been shown to be secreted by the spleen and probably other tissues. These results support the suggestion for a humoral control of CFU-S determination which has been proposed for erythropoiesis in our laboratory. The production of specific pluripoietis for erythroid and granulocytic cell lineages would appear to be under a feedback control at least in part on the relative proportions of unipotents cells in each line of differentiation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (96 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 85-96 (117 réf.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1985)310
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034137
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.