Localisation de gènes de structure et de régulateurs chez le blé tendre Triticum aestivum L. Par électrophorèse bidimensionnelle des protéines

par Catherine Colas-des-Francs-Small

Thèse de doctorat en Amélioration des plantes

Sous la direction de Hervé Thiellement.

Soutenue en 1985

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    La première partie de cette thèse consiste en la caractérisation de 24 spots, dont la présence sur les électrophorégrammes de feuille de Blé est probablement due à un artéfact. L’utilisation d'inhibiteurs spécifiques des protéinases au cours de la procédure d’extraction des protéines a permis de montrer que 23 de ces polypeptides sont des produits de la dégradation in vitro de la grande sous-unité de la Ribulose biphosphate carboxylase/oxygénase. Une méthode d’extraction prévenant l’action des protéases a été adoptée. La deuxième partie traite de l’analyse par électrophorèse bidimensionnelle de 30 lignées ditélosomiques (DT) de la variété de Blé tendre « Chinese Spring ». Près de 800 polypeptides sont observés de manière reproductible sur les électrophorégrammes de jeunes plants étiolés âgés de 7 jours. La disparition d’un spot dans une lignée DT a été interprétée comme l’absence du gène de structure sur le bras chromosomique manquant. Les gènes de 54 polypeptides ont ainsi pu être localisés sur 22 bras chromosomiques. Les variations quantitatives des spots ont été attribuées à l’absence de régulateurs situés sur les bras manquants. Plus de 300 effets de régulation ont été observés. La troisième partie est consacrée à l’étude de trois espèces ancestrales du Blé tendre (les diploïdes T. Monococcum, génome AA et Aegilops squarrosa, génome DD et le tétraploïde T. Dicoccoides, génome AABB). La comparaison des électrophorégrammes de ces trois espèces et de CS montre que 53% des spots de CS leur sont communs. Les conclusions de ces deux études (2e et 3e parties) convergent : chez le Blé tendre, il y a persistance de nombreux groupes de gènes structuraux dupliqués ou tripliqués ; par contre, la plupart des effets régulateurs des bras homéologues ne sont pas équivalents. Ceci suggère que chez le Blé tendre, hexaploïde, les régulateurs auraient divergé beaucoup plus rapidement après la polyploïdisation que les gènes de structure.

  • Titre traduit

    Structural and regulatory gene mapping in wheat Triticum aestivum L. By bidimensional electrophoresis of proteins


  • Résumé

    The first part of this thesis deals with the characterization of 24 artefactual spots present on electrophoregrams. The use of specific proteinase inhibitors during the extraction procedure led us to show that 23 of these polypeptides are in vitro degradation products of the large subunit of Ribulose bisphosphate carboxylase/oxygenase. An extraction procedure avoiding protease action has been chosen. In the second part is described the analysis of 30 ditelosomic (DT) lines of Wheat (cv. Chinese Spring) by 2D gel electrophoresis. About 800 spots are observed on the electrophoregrams of 7 day-old etiolated shoots. The disappearance of a spot in a DT line has been attributed to the lacking chromosome arm. Fifty four polypeptide genes have been localized on 22 chromosome arms. Quantitative spot variations are considered to be due to the absence of regulators located on lacking arms. More than 300 regulatory effects have been observed. The study of 3 ancestral species of hexaploid wheat (the diploids T. Monococcum, genome AA and Aegilops squarrosa, genome DD; the tetraploid T. Dicoccoides, genome AABB) is described in the third part. Electrophoretic comparisons of these 3 species with CS show that 53% of CS polypeptides are common to them. The results of these two parts lead us to the conclusion that these is persistence of many duplicate or triplicate sets of structural genes in Wheat; on the contrary, most of homoelogous arm regulatory effects are not equivalent. This suggests that regulatory genes have much more sapidly diverged than structural genes in hexaploid Wheat after polyploidization.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (42-[23] f.-[27] f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr., 7 f.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Saclay. DIBISO. BU Orsay.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1985)303
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034129
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.